Dans le tournoi préliminaire asiatique pour la Coupe du Monde de la FIFA™, on entamera mercredi 14 novembre la première journée des matches retour, avec quatre confrontations entre prétendants à la qualification.

Dans le Groupe B, le Japon se rendra à Oman avec l'objectif de conserver ou d'étendre son avance en tête en décrochant une quatrième victoire. À l'autre extrémité du tableau, c'est en quête d'un premier succès dans ce quatrième tour qualificatif asiatique que l'Irak accueillera la Jordanie à Doha.

Les deux matches du Groupe A verront l'Iran et le Qatar recevoir respectivement l'Ouzbékistan et le Liban. En cas de nul ou de victoire, l'Iran prendrait seul la tête du groupe. Le Liban, de son côté, tentera de confirmer sa bonne forme actuelle, dans une confrontation cruciale pour les deux équipes.

FIFA.com vous dit tout ce qu'il y a à savoir sur ces quatre rencontres.

Tour qualificatif final, cinquième journée :
14 novembre
Groupe A : Iran - Ouzbékistan, Qatar - Liban
Groupe B : Oman - Japon, Irak - Jordanie

L'affiche
Oman - Japon
Il existe une grande rivalité entre les deux équipes. Ce match à Muscat marquera la huitième confrontation dans les qualifications asiatiques, la première datant de 1997. Lors du dernier duel, lors du tournoi qualificatif pour Afrique du Sud 2010, les Nippons l'ont emporté 3:0 devant leur public. Ils sont invaincus face à Oman dans l'épreuve.

Il y aura donc de la revanche dans l'air côté omanais. Les joueurs dirigés par Paul Le Guen savent qu'en cas de victoire historique, ils grimperaient à la deuxième place du classement. Lors de leur dernière sortie dans ces qualifications, les Guerriers rouges ont dominé la Jordanie 2:1. Plus récemment en match de préparation, ils ont été battus sur le même score par l'Estonie.

Pour parvenir à leurs fins, les Omanais compteront une nouvelle fois sur leur gardien Ali Al Habsi, qui affiche une forme éblouissante avec Wigan. À l'autre extrémité du terrain, il incombera à Amad Al Hosni d'essayer de trouver l'ouverture. Al Hosni avait écrit une page d'histoire à lui seul il y a un an en Australie, en inscrivant le seul but de la victoire omanaise contre les Socceroos.

De leur côté, les Japonais ont récemment soufflé le chaud et le froid. En octobre 2012, les Samouraïs ont en effet battu la France chez elle (1:0), avant de s'incliner lourdement contre le Brésil, toujours en amical, 0:4.

Seule préoccupation pour Zaccheroni : l'absence de Shinji Kagawa en raison d'une blessure au genou. La star de Manchester United devrait être remplacée par le milieu de terrain de Nuremberg, Hiroshi Kiyotake. L'animation du jeu japonais reviendra une nouvelle fois au meneur de jeu du CSKA Moscou, Keisuke Honda.

Les autres rencontres
Défaite interdite de part et d'autre dans la confrontation entre l'Irak et la Jordanie. Avec deux points pris au cours des quatre premières journées, les hommes de Zico sont sous pression. Le sélectionneur brésilien pourrait innover en se passant des stars Younis Mahmoud et Nashat Akram.

La Jordanie bénéficiera du retour du gardien Amer Shafi et du défenseur Basem Fathi, suspendus pour le match contre Oman (défaite 1:2). En cas de succès à Doha, la sélection jordanienne pourrait prendre la deuxième place du classement.

À Téhéran, l'Iran et l'Ouzbékistan prendront la tête de leur poule en cas de victoire. Actuellement co-leaders avec la République de Corée, les protégés de Carlos Queiroz prendront les devants, même s'ils concèdent le nul. La formation de Mirdjalal Kasimov devra pour sa part l'emporter pour s'installer seule dans le fauteuil de leader.

En match de préparation, la Melli n'a fait qu'une bouchée du Tadjikistan. Au cours de cette rencontre, Ali Karimi a survolé les débats en adressant trois ballons décisifs. Malheureusement, le capitaine iranien s'est blessé aux ischio-jambiers et ne pourra pas participer au match contre l'Ouzbékistan. Les Loups blancs seront quant à eux au grand complet et auront à cœur de prendre leur revanche après la défaite du match aller à Tachkent, 0:1.

Le Liban se rendra au Qatar avec son capitaine emblématique Roda Antar. Ce dernier avait inscrit le but de la victoire historique contre l'Iran, lors de la dernière sortie des Cèdres dans ce tournoi qualificatif. Exemptés lors de la précédente journée, les Libanais en avaient profité pour disputer un match amical contre le Yémen, avec à la clé une victoire 2:1.

Le sélectionneur du Qatar, Paulo Autuori, devrait de son côté reconduire la même équipe que celle qui s'était inclinée de justesse (0:1) à domicile contre l'Ouzbékistan. Plus récemment en match amical, les Qataris ont dominé l'Irak (2:1).

Les joueurs à suivre
Alberto Zaccheroni s'attend à un match fermé à Oman. Il devrait donc compter plus que jamais sur deux grands spécialistes des coups de pied arrêtés : Yasuhito Endo et Keisuke Honda.

La stat
13
- Avec 13 joueurs de son effectif basés en Europe, la sélection japonaise a dépassé l'Australie au nombre de ses internationaux qui évoluent dans des clubs du Vieux Continent.


Entendu…

"Ce match à Oman sera important pour nous. Dans cette deuxième partie des qualifications, nous allons disputer trois matches à l'extérieur. Chaque point pris en déplacement sera important." - Alberto Zaccheroni, sélectionneur du Japon