En s'imposant 2:1 à Oman, le Japon a fait un grand pas vers la qualification pour la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. En attendant de pouvoir officiellement valider leur billet, les Samouraïs Bleus confirment leur domination dans le Groupe B.

Dans le Groupe A, le Qatar a pris le meilleur sur le Liban (1:0) et effectue une excellente opération au classement. De son côté, l'Irak s'est imposé sur la plus petite des marges devant la Jordanie, signant au passage son premier succès.

La surprise du jour est à mettre au crédit de l'Ouzbékistan, vainqueur (1:0) à Téhéran. En remportant le premier succès de leur histoire dans la capitale iranienne, les Centrasiatiques ont réalisé un petit exploit.

FIFA.com
revient sur une journée riche en rebondissements en Asie.

Les résultats de la 5ème journée du 4ème tour :
14 novembre
Groupe A : Iran 0:1 Ouzbékistan, Qatar 1:0 Liban
Groupe B : Oman 1:2 Japon, Irak 1:0 Jordanie

L'affiche
Oman 1:2 Japon
Buts : Ahmed Mubarak (77') pour Oman ; Hiroshi Kiyotake (20'), Shinji Okazaki (89') pour le Japon

Si le Japon a accentué son avance en tête du Groupe B, il le doit à deux nouveaux venus sur la scène internationale. Le milieu de terrain de Nuremberg Hiroshi Kiyotake, qui remplaçait Shinji Kagawa, a donné l'avantage aux hommes d'Alberto Zaccheroni dès la 20ème minute en inscrivant son premier but en sélection. Les locaux sont revenus au score à la 77ème minute, par l'intermédiaire d'Ahmed Mubarak. Les Samouraïs Bleus ont cependant repris l'avantage des les derniers instants de la partie. Entré en cours de jeu, Gotoku Sakai a décoché un centre parfait à destination de Shinji Okazaki, qui a donné la victoire à son équipe.

Malgré la défaite, les joueurs de Paul Le Guen se sont procuré plusieurs occasions franches face à un adversaire qu'ils n'ont encore jamais battu. Oman aurait ainsi pu prendre l'avantage à la 10ème minute, si Fawzi Bashir, seul face au gardien japonais, avait trouvé le cadre. Les Guerriers Rouges ont payé ce manque de réalisme au prix fort dix minutes plus tard. Profitant d'un centre en retrait côté droit de Yuto Nagatomo, Kiyotake a débloqué la situation.

Quelques minutes plus tard, les Omanais ont vu une reprise de la tête d'Ismail Al Ajmi rebondir contre le montant. Encouragés par leurs supporters, les locaux ont repris le jeu à leur compte au retour des vestiaires. Suite à l'égalisation sur coup franc de Mubarak, le sort de la partie a longtemps semblé indécis jusqu'au but d'Okazaki.

La surprise
Iran 0:1 Ouzbékistan
But : Ulugbek Bakaev (71')

Rares sont les équipes à ne pas repartir de Téhéran les mains vides. L'Ouzbékistan a donc réussi un exploit en infligeant sa première défaite à son hôte iranien. Ulugbek Bakaev a signé l'unique but de la rencontre, mettant ainsi fin à la longue série infructueuse de son pays. Cette victoire propulse l'équipe entraînée par Mirdjalal Kasimov en tête de son groupe, un point devant l'Iran, le Qatar et la République de Corée.

Devant 100 000 spectateurs déchaînés, les joueurs de Carlos Queiroz ont souvent monopolisé le ballon, sans toutefois réussir à se procurer d'occasions franches. Mohammad Nori pensait avoir fait le plus difficile en glissant le ballon au fond des filets mais son but a été refusé. De son côté, Karim Ansarifard a vu sa frappe passer au-dessus de la transversale. Le manque de sang-froid de la Team Melli a finalement profité aux Ouzbeks. Totalement démarqué sur un coup franc de Server Djeparov, Bakaev a fait tomber un silence de plomb sur le stade Azadi.

Les autres rencontres
Dans le Groupe A, l'attaquant Sebastian Soria a rassuré ses compatriotes en inscrivant l'unique but de la victoire du Qatar sur le Liban. Al Annabi reste sur cinq succès consécutifs face aux Cèdres. Avec sept points en cinq sorties, les Qataris partagent en outre la deuxième place avec la République de Corée et l'Iran.

Venus pour défendre, les hommes de Theo Bücker ont fait preuve d'une redoutable efficacité en première mi-temps. Pour preuve, leurs hôtes qataris n'ont tiré que trois fois au but au cours de cette période. Les protégés de Paulo Autuori ont été récompensés de leurs efforts à un quart d'heure de la fin, lorsque Soria a pris de vitesse le gardien Abbas Hassanout pour marquer d'une frappe tendue sous la barre, à 20 mètres du but.  

Ailleurs, le capitaine Noor Sabriput a multiplié les interventions décisives, avant que le jeune attaquant Hammadi Ahmed n'inscrive le but de la victoire irakienne sur la Jordanie à quatre minutes du terme. Les Lions de Mésopotamie signent par la même occasion leur premier succès dans cette section.  

Zico et ses joueurs affichent cinq points au compteur, soit autant que l'Australie et Oman. La Jordanie suit à une longueur. Fort d'une avance de huit points, le Japon ne semble plus pouvoir être rejoint. Le Groupe B pourrait donc se résumer à une lutte pour la deuxième place qualificative pour Brésil 2014.  

Le joueur
Buteur contre Oman au match aller (3:0), Shinji Okazaki a poursuivi sur sa lancée en se montrant de nouveau décisif face aux Guerriers Rouges.

La stat
3 -
 Comme le nombre de joueurs (Okazaki, Younis Mahmoud et Hassan Abdel Fattah) qui se partagent actuellement la tête du classement des buteurs, avec sept unités chacun.

Entendu...

"Je sais que cette équipe est jeune et qu'elle manque d'expérience mais j'ai foi en mes joueurs. Avant le match, je leur ai dit de se concentrer sur le jeu. Je suis heureux de voir qu'ils se sont comportés comme une véritable équipe" - Zico, sélectionneur de l'Irak