Le Secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke, le membre du Conseil d'Administration du Comité Organisateur Local (COL) Ronaldo et le Ministre du Sport Aldo Rebelo ont entamé lundi l'étape finale de la tournée des villes hôtes de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, avec un rendez-vous particulier : la visite du chantier du Maracanã. L'atmosphère du stade a impressionné la délégation, qui a parlé à la presse après avoir discuté avec des ouvriers et visité l'une des loges. Voici le compte rendu de ce qui s'est dit après la visite.

Jérôme Valcke, Secrétaire général de la FIFA
"J'ai dit au ministre (Aldo Rebelo) que nous serions dans ce stade dans 20 mois pour assister à la finale de Brésil 2014. Rio n'a pas d'autre solution que d'être prête. Hier, j'ai eu une réunion avec le maire Eduardo Paes et aujourd'hui, j'ai pris le café avec le gouverneur Sérgio Cabral et nous avons parlé des travaux. Nous avons eu la confirmation de Ricardo Trade, du COL, et des deux autorités que tout serait prêt. C'est un lieu spectaculaire, un stade fantastique."

"Concernant la relation entre la FIFA et le COL, il n'y a aucun problème. Nous avons une équipe qui travaille à Rio de Janeiro et nous n'avons aucun problème avec le Gouvernement fédéral, ni avec aucune des 12 villes. Ce sont nos interlocuteurs. Le stade est fabuleux. Je n'imagine pas une Coupe des Confédérations ou une Coupe du Monde sans un match au Maracanã. Ce serait une anomalie."

"Quant aux autres villes, deux stades seront livrés à la mi-avril, c'est-à-dire bien plus tard que prévu, mais notre équipe technique a dit que tout était en ordre et que nous devions avoir confiance. Le gouvernement a garanti que les travaux seraient terminés. Nous devons faire confiance aux gens."

"J'ai reçu des photos récemment et le dernier rapport en ma possession date d'il y a 48 heures. Nous recevons des informations régulièrement et je ne suis pas surpris. C'est bien de compléter le rapport par une vision réelle. Être au Maracanã est un moment spécial."

Aldo Rebelo, Ministre du Sport
"Rio a plusieurs chantiers en route dans le domaine aéroportuaire, portuaire et de la mobilité urbaine. Nous avons assisté à une présentation d'Ícaro (Moreno, président de l'entreprise de travaux publics de l'État) et j'ai confiance : le Maracanã sera prêt pour la Coupe des Confédérations de la FIFA et la Coupe du Monde de la FIFA."

"Le Maracanã a connu cette année une évolution spectaculaire. Au début de l'année, nous étions aux alentours de 20 % et aujourd'hui, nous en sommes à 80 %. Si nous calculons l'évolution mensuelle, nous avons l'assurance statistique que le stade sera livré à temps. Aujourd'hui, environ 5 500 ingénieurs et ouvriers travaillent sur le chantier. Il faut se souvenir que ce stade a été construit en un temps record pour 1950, en 22 mois. Le chantier sera livré par un consortium de deux entreprises qui possèdent une grande expérience dans la construction civile à l'échelle nationale et internationale. Le temps est compté, mais les conditions sont réunies pour livrer le stade à temps."

Regis Fichtner, Secrétaire à la Casa Civil de Rio de Janeiro
"Nous avons fait une présentation de l'avancement des travaux. Il est important de souligner que nous sommes en contact quotidien avec le COL. Notre intégration avec le gouvernement est totale et nous avons la certitude absolue que tout sera prêt à temps."