Alors que les spectateurs garnissaient les gradins et que les footballeurs pénétraient sur le terrain, les personnes qui ont rendu tout cela possible ont été au centre de l'attention. Pendant plus de deux ans, 5 000 ouvriers ont travaillé afin que la population de Fortaleza puisse bénéficier d'un Estádio Castelão remis à neuf. En guise de reconnaissance, ces travailleurs recevront chacun de la FIFA deux billets pour le premier match de la Coupe du Monde de la FIFA™ disputé dans ce stade.

"Je suis fier d'avoir participé à la construction de ce nouveau et merveilleux stade. Ces billets sont une surprise pour moi et je suis très heureuse à l'idée de savoir que je serai présente ici durant la Coupe du Monde", confie Maria de Souza qui, avec deux autres collègues, a reçu un coupon équivalent à deux billets au nom de tous les ouvriers impliqués dans les travaux de rénovation de l'enceinte.

"C'est le début parfait d'un jour spécial. Les ouvriers ont non seulement travaillé très dur, mais surtout ils l'ont fait avec le sourire car ils savaient que leur rôle dans le succès de la Coupe du Monde de la FIFA au Brésil était déterminant. Ils méritent vraiment de recevoir ces billets et nous sommes très heureux d'avoir trouvé le moyen de les remercier", s'est réjoui le Secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke.

La remise symbolique des billets a eu lieu ce dimanche 27 janvier, peu de temps avant le premier match disputé à l'Arena Castelão, premier événement de ce type sur les 11 autres prévus dans tous les stades de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™.

"Ronaldo et moi-même nous somme rendus dans plusieurs stades de la Coupe du Monde de la FIFA pour rappeler à tous les ouvriers l'importance de la sécurité sur le lieu de travail. Nous avons toujours été très impressionnés par leur dévouement pour que tout soit prêt à temps. Nous pouvons dire qu'ils sont les premiers héros de la Coupe du Monde de la FIFA au Brésil", estime Bebeto, membre du Conseil d'Administration du Comité Organisateur Local (COL).

"Ces billets ne pouvaient pas tomber dans de meilleures mains. Ces hommes et ces femmes ont joué un rôle essentiel dans la réalisation d'un rêve, à savoir la construction de stades dernier cri. Le pays qui a remporté la Coupe du Monde de la FIFA à cinq reprises ne méritait pas moins", a ajouté Ronaldo, lui aussi membre du Conseil d'Administration du COL.