Il s'agit d'une première : la FIFA va offrir aux entreprises l'opportunité d'acheter des packages de partenariat régionaux pour les Coupes du Monde de la FIFA™ 2018 et 2022. Lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce 29 octobre 2013 après la réunion du conseil d'administration du COL à Kazan, le Directeur Marketing de la FIFA Thierry Weil a apporté des détails quant à la nouvelle structure commerciale. Il a ainsi souligné les opportunités et la valeur dont pourront bénéficier les sociétés intéressées.

Le partenariat joue un rôle immense dans le travail réalisé par la FIFA pour développer le football à travers le globe et pour organiser des événements de calibre mondial. "Sans le soutien de nos partenaires, des événements comme la Coupe du Monde seraient tout simplement impossibles à organiser", a déclaré Thierry Weil. "Nos partenaires ne se contentent pas d'apporter leur soutien financier aux événements, ils fournissent également un soutien logistique sur le terrain, sous la forme de transports par exemple. Les partenaires jouent un rôle colossal : ils relaient nos compétitions auprès des fans de football du monde entier, mènent des opérations de promotion et offrent aux gens une occasion unique de vivre nos événements."

Le modèle de partenariat actuel de la FIFA, qui a été mis en œuvre en 2007 pour les Coupes du Monde de la FIFA 2010 et 2014 est composé de trois catégories de sponsors : les Partenaires FIFA, les Sponsors de la Coupe du Monde de la FIFA et les Supporters nationaux. "La structure commerciale actuelle s'est révélée très efficace sur les deux dernières éditions de la Coupe du Monde de la FIFA, puisque l'on n'a recensé aucun package invendu. Toutefois, nous avons eu la sensation que l'heure était venue de changer", a expliqué Thierry Weil.

"La demande existe"
Innovante, la nouvelle structure commerciale sera opérationnelle à partir de 2015 dans l'optique des Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022. Les deux premières catégories restent grosso modo inchangées. Quatorze entreprises se partagent les places de Partenaires FIFA et de Sponsors de la Coupe du Monde de la FIFA. La grande modification intervient au niveau de la troisième catégorie, au sein de laquelle les Supporters nationaux deviennent des Supporters régionaux. Ce groupe peut englober un total de 20 marques implantées dans les 5 régions prédéfinies suivantes : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Moyen-Orient/Afrique et Asie.

Pourquoi ce changement ? "La demande existe", répond Thierry Weil. "En observant notre structure actuelle, nous avons conclu qu'il existe chez les marques un réel intérêt à élargir la portée des engagements des Supporters nationaux, afin qu'ils ne couvrent plus seulement le pays organisateur."

"L'approche régionale permet également aux Partenaires commerciaux de mieux cibler leur communication auprès de leur public, offrant aux sociétés qui n'ont pas la volonté ou les moyens de s'engager dans un contrat de sponsoring mondial la possibilité d'acquérir des droits couvrant une zone géographique étendue. Par exemple, une entreprise qui s'intéresse à l'Amérique du Sud pourra désormais acquérir les droits correspondants sans être contrainte d'acheter le package mondial. La proposition de valeur est bien plus forte."

Les Partenaires commerciaux qui se sont déjà engagés pour les Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022 sont Coca-Cola, Hyundai-Kia, Gazprom et Anheuser-Busch InBev.