Vendredi 21 novembre à Sotchi, le directoire du Comité organisateur local (COL) s'est réuni pour la quatrième fois, 245 jours avant le premier événement programmé dans le cadre de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Ses membres ont ainsi pu se pencher sur les détails du Tirage au sort préliminaire. 

Le président du COL Vitaly Mutko, le Secrétaire Général de la FIFA Jérôme Valcke et plusieurs autres dirigeants ont présenté les travaux déjà réalisés. Ils sont notamment revenus sur le concept général, qui a déjà été approuvé, ainsi que sur les sites retenus pour les principaux événements appelés à rythmer le Tirage au sort préliminaire. Comme convenu, le tirage proprement dit aura lieu le 25 juillet 2015 au Palais Constantin de Strelna, l'une des plus belles banlieues de la "capitale du nord".

À l'issue du Tirage au sort préliminaire, les équipes nationales connaîtront le chemin qui les mènera à la phase finale de l'édition 2018 de l'épreuve suprême, laquelle se déroulera dans 11 villes de Russie. La question du calendrier du tournoi a également été abordée. Les membres du directoire du COL ont approuvé une série de dates pour la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 et la Coupe du Monde 2018. La décision finale sera présentée au terme de la prochaine réunion du Comité Exécutif de la FIFA, le 18 décembre prochain au Maroc. En outre, les participants ont décidé d'annoncer le calendrier des matches de la Coupe du Monde et de la Coupe des Confédérations suite à la réunion de la Commission d'Organisation de la Coupe du Monde de la FIFA dans la semaine du Tirage au sort préliminaire.

Nous avançons à un rythme très encourageant et nous pouvons maintenant nous intéresser aux détails.

Vitaly Mutko, président du COL

Les membres du directoire ont également reçu un rapport complet de l'avancée des travaux dans les douze stades sélectionnés. Jérôme Valcke a rappelé à cette occasion que le programme demeurait inchangé : la Coupe du Monde concernera 11 villes hôtes et 12 stades. Aucune réduction du nombre de cités ou d'enceinte n'est envisagée.

Dans le cadre de leur déplacement à Sotchi, les délégations de la FIFA et du COL ont visité le parc olympique et étudié les plans de reconstruction du stade olympique, qui accueillera des matches de la Coupe des Confédérations 2017 et de la Coupe du Monde 2018. Les représentants des deux instances en ont également profité pour évoquer la question de l'emplacement de la FIFA Fan Fest de Sotchi. La prochaine réunion du directoire du COL et des représentants de la FIFA est prévue en février 2015 à Saint-Pétersbourg.  

En quittant la réunion, Mutko et Valcke ont donné une brève conférence de presse. "Nous sommes heureux d'avoir eu l'occasion de nous rendre à Sotchi dans le cadre de nos réunions régulières avec les représentants de la FIFA", a souligné le président du COL. "Nous avons en outre pu voir par nous-mêmes le stade et le parc olympiques. En ce qui nous concerne, nous avons fait le tour de toutes les questions importantes aujourd'hui. Jusqu'à présent, le COL et la FIFA travaillent en parfaite harmonie. Les plans opérationnels pour les préparatifs sont prêts. Nous avançons à un rythme très encourageant et nous pouvons maintenant nous intéresser aux détails."

Mutko a par ailleurs rappelé l'énorme attente suscitée par le Tirage au sort préliminaire et la nécessité de poursuivre sur la lancée actuelle. "Un événement très important se profile à l'horizon : le Tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde à Saint-Pétersbourg. Nous sommes satisfaits de la vitesse à laquelle les préparations avancent, ainsi que de notre collaboration avec la FIFA, mais nous devons faire preuve de la même rigueur à chaque étape. Il faut impérativement continuer sur ce tempo."