À deux mois et demi du coup d'envoi de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, les candidats à une place en sélection ne s'épargnent aucun effort pour être inclus dans la liste des heureux élus. En Asie, la Ligue des champions de l'AFC fournit une scène particulièrement bien exposée pour montrer leur talent aux sélectionneurs nationaux.

L'international argentin Walter Montillo, aligné dans le onze de départ de l'Albiceleste en lieu et place de Lionel Messi contre la Colombie lors des qualifications sud-américaines pour Brésil 2014 l'année dernière, ne cache pas ses ambitions. À 29 ans, le milieu de terrain est porté aux nues par les médias et les supporters argentins à la faveur de ses très bonnes personnes performances depuis qu'il a rejoint le club chinois Shandong Luneng au début de la saison.

"Il est évident que j'aimerais retrouver l'Argentine et représenter mon pays à la Coupe du Monde", assure Montillo au micro de FIFA.com. "J'ai pris part à deux matchs des éliminatoires mais malheureusement, je n'ai pas été appelé pour les derniers rendez-vous. J'espère pouvoir retrouver ma place grâce à mes performances avec Shandong Luneng."

Au Brésil, il pourrait croiser son ancien coéquipier à Santos, Neymar, titulaire à la pointe de l'attaque du pays hôte. "J'ai eu la chance de jouer aux côtés de Neymar. C'est l'une des trois plus grandes stars du monde, avec Messi et Cristiano Ronaldo", estime le milieu de terrain, vainqueur récemment 3:1 sur le terrain de Cerezo Osaka à l'occasion de sa deuxième sortie sur la scène asiatique. "J'ai énormément appris à son contact. Il est une formidable source d'inspiration pour mon retour en équipe nationale."

Yoichiro Kakitani, 24 ans, essaie quant à lui de faire son trou dans une équipe du Japon riche en stars. L'attaquant de Cerezo Osaka a été la grande révélation de la dernière Coupe est-asiatique de l'EAFF, dont il a terminé meilleur buteur avec trois réalisations. Avec son club, il a inscrit trois buts en autant de sorties sur la scène asiatique, dans un groupe relevé où l'on trouve également Pohang Steelers et Shandong.

Kim Younggwon est quant à lui l'un des piliers de la défense de Guangzhou Evergrande. La formation entraînée par Marcello Lippi a bien débuté sa campagne pour essayer de conserver sa couronne asiatique. Cependant, pour obtenir une place dans le groupe retenu par Hong Myung-Bo pour la Coupe du Monde, Kim Younggwon va devoir en finir avec ses problèmes récurrents de forme et de blessures. "C'est une grosse année pour moi, aussi bien en club qu'en équipe nationale. Je prie pour continuer sur cette forme-là et ne plus être blessé", confie-t-il à FIFA.com.

Son compatriote Kim Shinwook a lui aussi débuté la Ligue des champions de l'AFC 2014 sur les chapeaux de roues, avec un Ulsan Hyundai qui aimerait bien reconquérir le titre suprême des clubs en Asie, qu'il avait gagné il y a deux ans. Pour l'instant, Ulsan est en tête de son groupe et Kim Shin-Wook a trouvé le chemin des filets à deux reprises. Le milieu de terrain Ha Daesung s'est de son côté distingué avec Beijing Guoan en marquant pour rapporter un bon nul (1:1) de Sanfrecce Hiroshima.

Ailleurs, l'ancien capitaine de l'Australie U-23 Mark Milligan a joué un grand rôle dans le bon début de parcours de Melbourne Victory, qui a déjà pris quatre points, dans un groupe où figurent également Guangzhou et Jeonbuk Motors. Son coéquipier en sélection Alex Brosque a pour sa part débuté les deux premiers matchs d'Al Ain, qui pointe actuellement à la première place de son groupe devant Lekhwiya et Al Ittihad.

Retour en forme de stars confirmées
Le capitaine ghanéen Asamoah Gyan reste dans une forme exceptionnelle devant les filets adverses, qu'il a déjà fait trembler à quatre reprises au cours des trois premiers matchs d'Al Ain. Après son arrivée en début d'année, l'international italien Alessandro Diamanti a rapidement acquis un statut de star à Guangzhou. L'ancien capitaine de Bologne a marqué deux des quatre buts de la remontée de son équipe, à domicile contre Melbourne Victory, Guangzhou étant mené 2:0 avant de s'imposer 4:2. Lors de la deuxième journée, il a inscrit le seul but de son équipe sur le terrain de Yokohama F Marinos (1:1) d'un coup franc sublime.

En difficulté après une période d'adaptation avec son nouveau club Cerezo, l'attaquant uruguayen Diego Forlán a ouvert son compteur-buts grâce à une réalisation à l'extérieur contre Buriram United, dans le temps additionnel d'une rencontre remportée 4:0 par le club japonais. Oscar Tabarez, sélectionneur de la Celeste, ainsi que tous les supporters de l'Uruguay, doivent être rassurés. Enfin, à 34 ans, Lee Donggook a montré que la République de Corée pouvait toujours compter sur lui en inscrivant deux buts à Melbourne Victory (2:2) et un autre lors de la défaite des siens (3:1) à Guangzhou.