Le programme - Deux affiches sud-américaines ouvriront le 28 juin les huitièmes de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Le pays hôte et le Chili se sont rencontrés 68 fois avec un net avantage en faveur du Brésil - 48 victoires, 13 nuls pour seulement 7 défaites  et une impressionnante différence de buts (159/58). En revanche, l'écart est moindre entre l'Uruguay et la Colombie, avec 18 victoires et 9 nuls contre 11 défaites en faveur de la Celeste.

La Seleçao a remporté du matches du Groupe A et concédé un nul au Mexique, mais donne la sensation de monter en puissance, à l'image de son prodige Neymar. Mais le Chili, dans un Groupe B très relevé, a su tirer son épingle du jeu en assurant contre l'Australie (3:1) avant de batte les champions du monde espagnols (2:0) et d'offrir une solide résistance aux Pays-Bas (0:2). A noter que les deux équipes ont chacune quatre joueurs, et non des moindres, sous la menace d'un carton.

Dans le Groupe D, comptant trois anciens champions du monde, tout avait mal commencé pour l'Uruguay, surpris par la révélation costaricaine. Mais la Celeste, quatrième en 2010 en Afrique du Sud, se reprenait bien contre l'Angleterre (2:1) avant de s'imposer au forceps contre l'Italie (1:0). Une rencontre qui risque cependant de lui coûter cher car son buteur Luis Suarez a écopé de neuf matches de suspension. Six autres Charruas sont par ailleurs sous le coup d'un deuxième carton. Leurs adversaires colombiens ont réussi un parcours sans faute dans le Groupe C en inscrivant neuf buts en trois rencontres, alors qu'ils n'en avaient marqué que 14 en 13 matches avant la Coupe du Monde.

Les matches du samedi 28 juin
Huitièmes de finale
. Brésil - Chili, Estadio Mineirão, Belo Horizonte, 13h00, heure locale
. Colombie - Uruguay, Estadio de Maracanã, Rio de Janeiro, 17h00, heure locale

Le saviez-vous ?
Série. La Colombie, invaincue depuis dix matches internationaux, se trouve à un seul match d'égaler sa série record de 11 matches en 1996. Seul problème, il s'agit d'un huitième de finale contre l'Uruguay. Or, la Celeste est le dernier vainqueur de la Colombie, le 10 septembre 2013 lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2014. Pour sa part, le Brésil est invaincu à domicile depuis 40 rencontres, sa dernière défaite sur ses terres remontant au 21 août 2002 à Fortaleza, contre le Paraguay (0:1).

Débuts. Les Uruguayens Luis Suarez (7 février 2007), Jose Gimenez (10 septembre 2013) et Edinson Cavani (6 février 2008) ont tous faits leurs débuts internationaux contre la Colombie.

Invaincu. L'Argentin Jose Pekerman, sélectionneur de la Colombie, n'a jamais été battu dans un match de Coupe du Monde de la FIFA (6 victoires et 2 nuls). En 2006 alors qu'il entrainait l'Argentine, son quart de finale contre l'Allemagne s'était terminé sur un score nul (1:1 a.p.) avant que l’Albiceleste ne cède dans l'épreuve des tirs au but (2:4).

Buts. Le Brésil qui s'est imposé 4:1 contre le Cameroun lors de son centième match de Coupe du Monde n'avait pas marqué autant de buts depuis sa victoire sur le Japon en 2006 (4:1). Il s'agissait quand même du 21ème match dans l'histoire de la Coupe du Monde où le Brésil marquait quatre buts ou plus.

Les suspendus
Luis Suarez (URU)

Sous la menace d'un deuxième carton jaune
Carlos Sanchez, Fredy Guarin (COL)
Martin Caceres, Walter Gargano, Egidio Arevalo, Fernando Muslera, Diego Godín, Diego Lugano (URU)
Neymar, Ramires, Luiz Gustavo, Thiago Silva (BRA)
Eugenio Mena, Charles Aranguiz, Francisco Silva, Arturo Vidal (CHI)

À voir… ou à revoir
La Coupe du Monde concerne directement 32 équipes - plus que 16 d’ailleurs, depuis la fin de la phase de groupes - mais c’est la "La Coupe de tout le Monde" comme vous le raconte FIFA.com dans une analyse soulignant notamment que "sur les près de 3 millions de billets vendus pour Brésil 2014, pas loin de 40 % l'ont été à des étrangers, originaires de plus de 200 pays et territoires différents". Découvrez les pays d’origines des plus nombreux supporters, ainsi que de nombreuses histoires et statistiques toutes aussi étonnantes.

Quand deux pays sud-américains se rencontrent on parle de clasico. En général, les rencontres impliquant le Brésil, l'Argentine ou l'Uruguay donnent souvent lieu à des matches musclés. En revanche, ce n'est pas le cas entre le Brésil et le Chili car comme vous le racontait FIFA.com il y a quelques semaines, entre ces deux pays "le respect dépasse la rivalité".

Ce jour-là
L'histoire est un éternel recommencement. Pour la troisième fois en huitième de finale, et pour la seconde fois à quatre ans d'intervalle et toujours un 28 juin, le Brésil et le Chili se retrouvent au même stade de la compétition. En 2010, à l'Ellis Park de Johannesburg, la Seleçao s'imposait 3:0 sur des buts de Juan, Luis Fabiano et Robinho. En revanche en 1998, au Parc des Princes à Paris, c'est un 27 juin que le Brésil dominait le Chili 4:1 avec des doublés de Cesar Sampaio et Ronaldo. Enfin en 1962, c'est à domicile en demi-finale mais un 13 juin, que le Chili s'inclinait 4:2, sur deux doublés encore de Garrincha et Vava.

Jouez et gagnez
Depuis le 27 juin, un nouveau jeu vient se joindre à la famille des divertissements que vous offre FIFA.com ! Composez votre Dream Team à partir des 736 joueurs qui étaient sur la ligne de départ au Brésil pour disputer la Coupe du Monde de la FIFA 2014™ et vous pourrez peut-être gagner des prix fantastiques ! Soumettez Dream Team avant la date limite et vous participerez automatiquement à un tirage au sort. Votre équipe doit évoluer en 4-3-3 mais vous pouvez choisir n'importe quel joueur de champ pour n'importe quel poste. Le concours se déroulera du 27 juin au 13 juillet 2014.

Le Hit des Tweets

*Nous sommes déjà à Belo Horizonte ou nous affronterons le Chili à la Coupe du Monde. Merci à tous pour votre soutien