LE FILM DE LA JOURNÉE -  La treizième journée de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ a été marquée par les victoires et les qualifications in extremis de l’Uruguay et de la Grèce. Les Charruas sont des habitués de la phase à élimination directe, qu’ils ont atteinte à neuf reprises en 12 participations à l’épreuve suprême. En revanche, les Hellènes ont réalisé un exploit inédit. Après leurs échecs lors des éditions 1994 et 2010, ils ont chipé le ticket du bonheur aux Ivoiriens dans les arrêts de jeu.

La dernière journée des Groupes C et D est à l’origine d’autres faits marquants, parmi lesquels le nouveau record d’ancienneté établi par le gardien colombien Faryd Mondragón.

Résultats
Italie 0:1 Uruguay, Homme du Match Budweiser : Gianluigi Buffon (ITA)
Costa Rica 0:0 Angleterre, Homme du Match Budweiser : Keylor Navas (CRC)
Japon 1:4 Colombie, Homme du Match Budweiser : Jackson Martínez (COL)
Grèce 2:1 Côte d’Ivoire, Homme du Match Budweiser : Georgios Samaras (GRE)

Dans les mémoires
Ça valait le coup d’attendre : En fin de saison, Diego Godín a inscrit deux buts décisifs pour son club, l’Atlético de Madrid. En équipe nationale pourtant, le défenseur central n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis un match amical contre le Venezuela en octobre 2006. En envoyant l’Uruguay en huitièmes grâce à un coup de tête victorieux face à l’Italie, le défenseur central a mis fin à un mutisme de quasiment huit ans avec la Celeste.

Deux prix, deux interprétations : Pour la première fois depuis le début de Brésil 2014, deux gardiens ont été élus Hommes du Match Budweiser lors de la même journée. Le trophée du Costaricain Navas vient récompenser le portier tico pour l’ensemble de son œuvre au cours du premier tour. Le pensionnaire du club espagnol de Levante n’a encaissé qu’un seul but et son équipe a terminé première du Groupe D. Pour l’Italien Buffon, en revanche, ce prix prend des airs de lot de consolation. Lors de ce qui pourrait être son dernier match en Coupe du Monde, le capitaine azzurro n’a pu empêcher l’élimination précoce de son équipe.

En l’honneur du capitaine : Mario Yepes avait fêté sa 100ème sélection avec la Colombie lors de la victoire cafetera face à la Côte d’Ivoire, pour le compte de la deuxième journée du Groupe C. Son équipe ayant déjà composté son billet pour les huitièmes, José Pekerman a préféré préserver son vétéran face au Japon. Malgré l’absence du défenseur de l'Atalanta Bergame sur le terrain, ses coéquipiers lui avaient concocté une petite surprise. Après l’ouverture du score colombienne, l’auteur du penalty, Juan Cuadrado, et le latéral Pablo Armero ont brandi un maillot floqué avec le numéro 100 et le nom de leur capitaine habituel.

Départ prématuré pour trois champions du monde : Avec l’élimination de l’Italie, qui vient s’ajouter à celles de l’Espagne et de l’Angleterre, ce sont trois pays champions du monde qui restent à quai après le premier tour de Brésil 2014. Si l’on excepte les trois premières éditions de l’épreuve, cette situation ne s’était produite qu’une seule fois, à Corée/Japon 2002. En Extrême-Orient, la France, l’Argentine et l’Uruguay avaient raté le train des huitièmes.

La stat du jour
43 - En faisant son entrée à la 85ème minute du match contre le Japon, le Colombien Faryd Mondragón est devenu à 43 ans - fêtés il y a quatre jours - le doyen des joueurs ayant disputé une Coupe du Monde. Le portier du Déportivo Cali devance le Camerounais Roger Milla, qui avait 42 ans à États-Unis 1994. Par la même occasion, Mondragón a fait tomber un autre record, celui du temps écoulé entre deux participations à des matches de Coupe du Monde. Avec 15 ans et 363 jours entre le Colombie - Angleterre de France 1998 et ce match contre le Japon, il bat les 12 ans et 13 jours du Suisse Alfred Bickel entre les éditions 1938 et 1950.

Le tweet du jour

 

À suivre
Nigeria - Argentine, 13h00, Estadio Beira-Rio, Porto Alegre
Bosnie-et-Herzégovine - Iran, 13h00, Arena Fonte Nova, Salvador
Équateur - France, 17h00, Estadio Maracanã, Rio de Janeiro
Honduras - Suisse, 16h00, Arena Amazonia, Manaus
(horaires en heure locale. Rio de Janeiro étant sur un fuseau horaire différent de Manaus, les rencontres Équateur-France et Honduras-Suisse se disputeront simultanément)

Votre opinion !
Quel a été le résultat le plus surprenant de cette journée à vos yeux ?