Nombreux étaient les candidats au prix du Jeune Joueur Hyundai à espérer fouler les pelouses en ce 16 juin, mais seuls trois ont finalement été alignés : le Nigérian Kenneth Omeruo, l’Américain John Brooks et l’Iranien Alireza Jahan Bakhsh.

Le premier à se montrer aura été le Nigérian Kenneth Omeruo, le seul à figurer dans le onze initial. Toujours solide, le défenseur central n’a laissé aucune chance aux attaquants iraniens. Parmi ceux qui l’ont défié, il y a justement Alireza Jahan Bakhsh, lancé à la 73ème minute, qui aura menacé la défense adverse mais sans jamais la mettre en difficulté.

Un peu plus tard, le sélectionneur des Stars and Stripes, Jürgen Klinsmann, a décidé de faire confiance au défenseur John Brooks pour préserver l’avantage que ses protégés avaient précocement obtenu face au Ghana. C’était un sacré pari, qui a souri à son instigateur. Non seulement l'Américain de 20 ans a rempli sa mission défensive, mais il a profité des dernières minutes du jeu pour inscrire le but qui a offert les trois points à son pays.

À suivre
De jeunes talents de la trempe de Julian Draxler et Matthias Ginter (Allemagne) ou DeAndre Yedlin et Julian Green (États-Unis) sont restés sur le banc, où ils ont dû remettre au prochain match leurs aspirations de gloire. Ce 17 juin, ce sont d’autres noms qui tâcheront de se distinguer.

On pense notamment aux trois jeunes talents de la Belgique. Il faudra suivre en particulier Romelu Lukaku, qui sera chargé d’emmener les attaques des Diables rouges. Il pourrait bénéficier du concours des remplaçants Adnan Januzaj et Divock Origi.

Néanmoins, leurs adversaires n’auront rien à leur envier sur ce terrain. L’Algérie risque fort d’aligner d’entrée l’excellent Nabil Bentaleb, impressionnant en Premier League avec Tottenham.