La 14ème journée de Brésil 2014 a offert des occasions de briller à pratiquement tous les candidats au prix du Jeune Joueur Hyundai mais aucun n’en a vraiment profité. Voyons le verre à moitié plein : les prétendants ont engrangé du temps du jeu et, dans la plupart des cas, leurs équipes restent en course.

Le premier en action a été l’excellent latéral droit nigérian Kenneth Omeruo, qui a disputé l’intégralité des trois matches de son équipe. Le défenseur des Super Eagles avait du pain sur la planche face à la redoutable attaque argentine, mais cela ne l’a pas empêché d’apporter sa contribution en attaque. Malgré la défaite de son équipe, on ne peut pas dire qu’il ait démérité.

À la même heure, l’Iran affrontait la Bosnie-et-Herzégovine dans un match décisif. La Team Melli étant menée 2:0, le sélectionneur Carlos Queiroz a fait entrer Alireza Jahan Bakhsh comme joker. Malgré toute sa bonne volonté, l’attaquant n’a pu éviter la défaite des siens face à une équipe bosnienne au sein de laquelle le latéral Sead Kolanisac a rendu une bonne copie et a même failli trouver le chemin des filets.

Les deuxièmes matches de la journée ont permis aux prometteurs talents français de s’exprimer. Didier Deschamps en avait aligné deux au coup d’envoi : l’arrière gauche Lucas Digne et le milieu de terrain Paul Pogba, qui ont disputé 90 minutes honnêtes. On regrettera toutefois le manque de précision du joueur de la Juventus à la finition. Quant au défenseur central Raphaël Varane, il est entré à l’heure de jeu pour pallier la blessure de Mamadou Sakho.

À venir
La journée du 26 juin viendra boucler la phase de groupes. Pour certains candidats, elle sera la dernière occasion de briller. Le match entre l’Allemagne et les États-Unis verra un énorme contingent de jeunes loups à l’œuvre. Chez les Américains, DeAndre Yedlin, John Brooks et Julian Green seront dans les starting-blocks, à l’instar de Julian Draxler et Matthias Ginter côté allemand. Toutefois, ils devront tous faire preuve de patience puisqu’ils débuteront la rencontre sur le banc. Le Portugais Rafa sera lui aussi en réserve lors du choc face au Ghana.

Plus tard, les Belges Romelu Lukaku et Divock Origi se disputeront une place à la pointe de l’attaque des Diables Rouges face à la République de Corée. Leur coéquipier Adnan Januzaj attendra patiemment que Marc Wilmots fasse appel à lui. Dans l’autre rencontre, l’Algérien Nabil Bentaleb sera bien décidé à confirmer son très bon début de compétition face à la Russie.