Lorsqu’il ôte son maillot des Los Angeles Lakers, la superstar du basket Kobe Bryant écume les stades de football du monde entier pour suivre ce qu’il avoue être son sport préféré, comme il le révèle à FIFA.com.

Après avoir assisté à la Coupe des Confédérations de la FIFA organisée au Brésil l’année dernière, le quintuple champion NBA se régale des exploits des plus grands joueurs à la Coupe du Monde de la FIFA 2014™.

Juste avant la large victoire de l’Allemagne face au Portugal, FIFA.com a rencontré le MVP de la saison NBA 2007/08 pour évoquer sa passion pour le football, l’interroger sur sa présence dans les tribunes et lui demander de livrer son pronostic sur l’équipe qui l'emportera au Maracanã le 13 juillet.

Kobe, vous aviez déjà assisté à la Coupe des Confédérations l’an dernier et vous voilà de retour au Brésil pour la Coupe du Monde. Êtes-vous un passionné de football ?
Kobe Bryant :
Oui, tout à fait. J’ai grandi en Italie. Entre 6 et 14 ans, je jouais au football tous les jours. C’est vraiment mon sport préféré.

Pourquoi avoir choisi d’assister à Allemagne - Portugal ? Êtes-vous un espion au service de la sélection américaine ?
C’est ça (rires) ! C’est lié à mon programme et puis je voulais voir de grosses affiches. Je veux voir jouer les meilleures équipes et en l’occurrence, l’un des plus grands joueurs. C’est génial de pouvoir assister à ça ici.

À quel niveau situez-vous les États-Unis ?
Malheureusement, nous avons hérité d’un tirage très difficile. Mais le football a vraiment progressé aux États-Unis. Je pense que notre équipe est sûre de sa force et qu'elle saura relever le défi.

Comptez-vous également assister à l’un des matches des Stars and Stripes ?
Oui ! On va s’installer devant un écran géant pour regarder les matches et on va tenter de trouver du temps pour aller les voir jouer au stade.

Quel est votre favori pour le titre ?
Difficile de passer à côté du Brésil, qui joue chez lui. Ce serait génial de voir une finale Brésil - Argentine. Mais l’Allemagne a l’air très forte aussi, donc c’est difficile de ne pas la citer elle aussi.

Que pensez-vous des San Antonio Spurs, nouveaux champions NBA ?
C'est mérité. C’est un bel exemple d’une équipe qui s’est construite autour d’un objectif commun. Je suis très content pour eux. Ça doit nous encourager à essayer de les imiter la saison prochaine.