Deux jeunes attaquants ont été à l'origine de la victoire de la Belgique sur l'Algérie. Après une telle performance, Romelu Lukaku et Divock Origi s'imposent logiquement parmi les candidats au Prix du Jeune Joueur Hyundai de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™.

Le puissant attaquant d'Everton avait été titularisé d'entrée à la pointe de l'attaque des Diables Rouges. Romelu Lukaku n'est toutefois pas parvenu à trouver la faille dans la défense des Fennecs, ce qui lui a valu d'être remplacé à la 58ème minute. Auteur d'une performance sérieuse, l'ancien joueur d'Anderlecht s'est heurté à une équipe bien regroupée et décidée à défendre son avantage coûte que coûte.

Son remplaçant figure lui aussi au nombre des prétendants au titre de Jeune Joueur Hyundai. Convoqué suite à la blessure de Christian Benteke, Divock Origi n'a pas tardé à justifier la confiance de son sélectionneur. Ses appels intelligents ont semé la panique au milieu d'une équipe algérienne au sein de laquelle évoluait également le prometteur Nabil Bentaleb. Ses efforts pour créer des espaces ont payé et permis aux Belges de prendre les trois points. Pour sa troisième sélection, l'attaquant de Lille a démontré qu'il avait l'étoffe d'un futur titulaire.

À venir
Quatre autres candidats au Prix du Jeune Joueur Hyndai espèrent entrer en action dès le 18 juin. Benjamin du tournoi, le Camerounais Fabrice Olinga, qui vient d'avoir 18 ans, aimerait certainement participer au match contre la Croatie. Après avoir assisté depuis le banc à la défaite des Lions Indomptables face au Mexique, l'attaquant pourrait constituer la solution aux problèmes offensifs de son équipe. Dans l'autre camp, les Croates Mateo Kovacic et Ante Rebic espèrent peser sur le résultat du match de Manaus pour confirmer les promesses entrevues lors du match d'ouverture contre le Brésil.

Les Néerlandais Memphis Depay et Terence Kongolo n'ont pas participé à la large défaite infligée à l'Espagne. Tous deux voudront sans doute débuter le match contre l'Australie à Porto Alegre, même si on imagine mal Louis van Gaal bouleverser une équipe en pleine réussite. L'attaquant australien Adam Taggart n'a pas eu l'occasion de se montrer face au Chili. L'occasion lui sera peut-être donnée de faire ses preuves