La Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ a battu de nombreux records d’audience durant les premiers matches de la phase de groupe au Brésil, témoignant ainsi de la popularité croissante de la compétition et du football dans le monde entier.

L’audience télévisuelle a atteint lors de la retransmission de certains matches d’ouverture de nouveaux sommets pour 2014, et ce partout dans le monde, les supporters ayant suivi les matches en nombres records dans des pays comme le Brésil, le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Argentine, la France, les Pays-Bas, la Croatie et l’Italie. Des chiffres d’audience télévisuelle sans précédent ont également été atteints en Wallonie, partie francophone de la Belgique.

Des taux d’audience télévisuelle extrêmement élevés ont également été enregistrés aux États-Unis, au Canada et en Australie où la Coupe du Monde de la FIFA™ contribue indéniablement à accroître l’intérêt pour le football.

ESPN a battu des records d’audience en ce qui concerne la couverture de matches d’une Coupe du Monde masculine aux États-Unis. 

Voici quelques chiffres clés :

  • 42,9 millions de téléspectateurs ont suivi le Brésil et la Croatie sur la chaîne brésilienne TV Globo, constituant ainsi la plus grande retransmission sportive de 2014
  • Le match d’ouverture de l’Angleterre et de l’Italie a attiré 14,2 millions de téléspectateurs sur BBC1 au Royaume-Uni et 12,8 millions de personnes sur la RAI 1, soit les plus forts taux d’audience télévisuelle dans les deux pays en 2014 
  • 34,1 millions de téléspectateurs ont suivi le match du Japon face à la Côte d’Ivoire sur la chaîne japonaise NHK, soit un chiffre deux fois plus élevé que la deuxième plus grande retransmission sportive de 2014
  • La victoire de l’Allemagne sur le Portugal a réuni 26,4 millions de téléspectateurs sur ARD en Allemagne, soit l’audience télévisuelle la plus élevée de 2014 pour un événement sportif
  • Le match entre les États-Unis et le Ghana a attiré 11,1 millions de téléspectateurs sur ESPN aux États-Unis, un record pour ESPN en termes de couverture de matches de Coupe du Monde masculine

"Ces chiffres records montrent tout simplement à quel point le football est populaire et à quel point la Coupe du Monde de la FIFA est universelle et intéresse le monde entier, du Japon à l’Argentine", a déclaré Niclas Ericson, directeur de FIFA TV. "Nous constatons une forte croissance encourageante de l’intérêt suscité par ce sport sur des marchés tels que les États-Unis et l’Australie. La production télévisée de la FIFA de tous les matches de la Coupe du Monde fait de cette compétition un événement réellement mondial et accessible à tous les supporters du monde entier. Elle joue donc un rôle essentiel dans le soutien de la principale mission de la FIFA qui consiste à développer le football partout dans le monde et pour tous."

La FIFA, qui a enregistré un coût net d’environ 150 millions de dollars (US) en termes de production télévisée lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2010™, investit de nouveau fortement cette année pour permettre aux supporters de football de vivre aux quatre coins du monde la meilleure expérience télévisuelle possible en regardant les matches de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™ au Brésil. 

La FIFA a signé des accords avec plus de 160 détenteurs de droits médias pour la télévision implantés partout dans le monde, ce qui signifie que tous les territoires du monde peuvent accéder à la Coupe du Monde de la FIFA 2014™. Ainsi, pour la Coupe du Monde, la FIFA compte un total d’environ 700 licenciés pour la télévision, la téléphonie mobile et l’Internet à haut débit, ainsi que la radio.

Voici quelques chiffres impressionnants des premiers matches de la Coupe du Monde :

Brésil - Croatie
42,9 millions de téléspectateurs ont suivi le match au Brésil sur TV Globo, constituant ainsi la plus grande retransmission sportive de 2014

1,5 million de téléspectateurs ont suivi le match sur HTV2 en Croatie, soit la plus forte audience télévisuelle de 2014

Espagne - Pays-Bas
7,2 millions de téléspectateurs ont suivi le match sur Ned1 aux Pays-Bas, soit la plus forte audience télévisuelle enregistrée depuis 2012

9,3 millions de personnes ont suivi la rencontre sur BBC1 au Royaume-Uni, soit la meilleure audience enregistrée en 2014 pour une première partie de soirée, un vendredi soir

Chili - Australie
2,3 millions de téléspectateurs ont suivi la rencontre sur SBS à 8h00 en Australie, la troisième meilleure audience pour une émission sportive en 2014, soit plus que la finale Hommes de l’Open d’Australie

Côte d’Ivoire - Japon
34,1 millions de téléspectateurs ont suivi le match au Japon sur NHK à 10h00, soit un chiffre deux fois plus élevé que la deuxième plus grande retransmission sportive de 2014

Angleterre - Italie

14,2 millions de téléspectateurs ont suivi le match sur BBC1 au Royaume-Uni, soit la plus forte audience télévisuelle de l’année

12,8 millions de téléspectateurs ont suivi le match sur la RAI 1 en Italie, soit la plus forte audience télévisuelle de l’année 

Suisse - Équateur
2 millions de téléspectateurs ont suivi le match sur les chaînes de la SRG en Suisse, soit la plus forte audience télévisuelle de 2014

France - Honduras
15,8 millions de téléspectateurs ont suivi le match sur TF1 en France, soit la plus forte audience télévisuelle de 2014

Argentine - Bosnie-et-Herzégovine
6,9 millions de téléspectateurs ont suivi le match sur Canal 7 en Argentine, soit la plus forte audience télévisuelle de 2014 

Allemagne - Portugal
26,4 millions de téléspectateurs ont suivi la rencontre sur ARD en Allemagne, 85% de plus que la deuxième plus forte audience de 2014 pour un événement sportif

Ghana - États-Unis
11,1 millions de téléspectateurs ont suivi le match sur ESPN aux États-Unis, un record de couverture pour ESPN pour des matches de Coupe du Monde masculine

4,8 millions de téléspectateurs ont suivi la rencontre sur la chaîne hispanophone Univision aux États-Unis, soit la plus forte audience jamais enregistrée cette année dans aucun autre sport en dehors de la Coupe du Monde

Belgique - Algérie
2,2 millions de téléspectateurs ont suivi le match sur Canvas en Belgique, soit la deuxième plus forte audience télévisuelle jamais enregistrée en Flandre, région néerlandophone de la Belgique

1,5 million de téléspectateurs ont suivi le match sur la RTBF1 en Belgique, soit la plus forte audience télévisuelle jamais enregistrée en Wallonie, région francophone de la Belgique

Russie - République de Corée
11,4 millions ont suivi le match sur SBS, MBC et KBS en Corée à 7h00, soit 60% de plus qu’une audience télévisuelle totale normale pour le créneau matinal