La huitième journée aura été riche pour les candidats au Prix du Jeune Joueur Hyundai de Brésil 2014. Titularisés d’entrée de jeu, certains ont signé des prestations remarquées qui ont permis à leur équipe d’atteindre leur objectif du jour. D’autres n’ont pas eu la même réussite, mais ils ont laissé leurs tripes sur le terrain.

C’est un remplaçant entré en cours de rencontre qui a attiré le plus d’attention. Quand le talentueux milieu créatif Juan Quintero a pénétré sur la pelouse de Brasilia, son équipe n’avait toujours pas trouvé la faille dans la défense ivoirienne (0:0). D’emblée, il a fait apprécier ses déplacements souvent judicieux et sa vision du jeu. Son moment de gloire est intervenu à la 70ème minute, lorsqu’il a conclu un contre éclair pour offrir la victoire aux Cafeteros (2:1).

Quelques heures plus tard, on attendait avec impatience de voir à l’œuvre Raheem Sterling, étincelant lors de sa première sortie, face à l’Italie. Hélas pour lui, l’ailier anglais a été bien neutralisé par l’arrière-garde uruguayenne, au sein de laquelle a brillé un autre candidat, José María Giménez. Malgré son jeune âge, le défenseur central a fait valoir sa classe et son assurance pour remplacer Diego Lugano. Grâce à lui et ses coéquipiers défensifs, la Celeste est encore debout dans cette Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™.

Incapable de déployer sa palette technique, l'espoir des Trois Lions a été remplacé par son jeune coéquipier Ross Barkley, lequel n’a pas créé de brèche décisive non plus, malgré quelques fulgurances intéressantes.

A venir
La journée du vendredi 20 juin verra à l’œuvre plusieurs têtes d’affiche. À l’Arena Fonte Nova de Salvador, le talent ne sera pas une denrée rare lors de France - Suisse, où trois jeunes Bleus pourraient abattre leurs atouts. Il y aura bien sûr le milieu de terrain Paul Pogba et le défenseur Raphaël Varane, très convaincants pour leur baptême du feu mondialiste, mais Didier Deschamps pourrait également faire appel à Lucas Digne.

La dernière rencontre de la journée mettra également en scène un joueur de moins de 21 ans, le milieu de terrain équatorien Carlos Gruezo, qui cherchera à confirmer sa belle prestation inaugurale sur la pelouse de l’Arena da Baixada de Curitiba.