Ce 13 juillet 2014, l'Allemagne a remporté la Coupe du Monde de la FIFA™ au Maracanã. Dès lors, il n'est pas étonnant de retrouver l'un des 23 champions du monde allemands en tête de l'Indice Castrol.

L'Allemand en question est Toni Kroos, bourreau de travail tout au long de la campagne de la Nationalmannschaft, qui arrive en tête du classement des passes de Brésil 2014, avec au total 4 157 transmissions de balle. Sur le plan individuel, Kroos arrive en deuxième position de l'épreuve avec 537 passes, derrière son coéquipier Philipp Lahm (562).

Le joueur de 24 ans a été particulièrement brillant à l'occasion du premier match de l'Allemagne face au Portugal, ainsi que dans la leçondonnée au Brésil en demi-finale. Face à l'Argentine, il a une nouvelle fois été d'une précision chirurgicale sur coup de pied arrêté, comme en témoigne le corner déposé sur la tête de Benedikt Höwedes juste avant la pause qui a vu le ballon s'échouer sur le poteau. Kroos a réussi 94 des 114 passes qu'il a tentées. Seuls Bastian Schweinsteiger et Lahm ont fait mieux en la matière. En outre, il a couru 14,3 kilomètres et dans ce domaine également, il se classe en troisième position, derrière l'impressionnant Schweinsteiger et Thomas Müller.

Kroos est l'un des trois Allemands à terminer dans le top 10 de l'Indice Castrol, les deux autres étant Mats Hummels (quatrième) et Thomas Müller (cinquième). Ce dernier doit sa place aux cinq buts qu'il a inscrits ainsi qu'à une prestation époustouflante face au Portugal. Quant à Hummels, il a trouvé le chemin des filets à deux reprises, ce qui est plus qu'honorable pour un défenseur. En outre, il a largement contribué à l'hermétisme de l'arrière-garde germanique, qui n'a concédé que quatre buts en sept sorties.

Les Pays-Bas sont la seule autre équipe à boucler le tournoi avec trois joueurs dans le top 10 suite à leur victoire 3:0 contre le Brésil, qui leur a permis de monter sur la troisième marche du podium. Arjen Robben a été l'un des attaquants les plus en verve tout au long de cette Coupe du Monde. L'ailier du Bayern Munich en est récompensé par une deuxième place à l'Indice Castrol.

Robben a été prolifique surtout en début de compétition - il a marqué contre l'Espagne et l'Australie - et affiche le plus grand nombre de raids en solo (19) dans la surface de réparation adverse, soit dix de plus que son premier poursuivant, Müller. Seul Lionel Messi a réussi à donner plus de ballons dans la surface (26) que Robben (19). En outre, Messi et Alexis Sanchez ont été les joueurs les plus "taclés", là encore juste devant Robben.

Les deux autres Oranje terminant dans le top 10 sont Stefan de Vrij (troisième) et Ron Vlaar (dixième). Les deux hommes ont joué un rôle crucial dans la défense à trois des Pays-Bas, qui sont parvenus à garder leur cage inviolée à quatre occasions. Vlaar, solide en demi-finale face à l'Argentine, a fait plus de dégagements que n'importe quel autre joueur au Brésil : 29, avec un taux de réussite de 87 %. Quant à De Vrij, il est celui qui a récupéré le plus de ballons (58) à Brésil 2014.

Le joueur le mieux classé du côté de l'Argentine, vice-championne du monde, est le latéral gauche Marcos Rojo, neuvième. Le défenseur du Sporting Portugal a été un rouage essentiel de la défense argentine qui a battu un record national en atteignant 485 minutes d'invincibilité, avant le but de Mario Götze à Rio de Janeiro.

Rojo a couvert 14,089 kilomètres en finale. Côté argentin, seul Lucas Biglia a fait mieux. De plus, il est le joueur de l'Albiceleste qui a récupéré le plus de ballons (46) pendant le tournoi. Rojo a en outre été particulièrement offensif, ce qui se traduit par un nombre de passes et de centres dans la surface particulièrement élevé. Son capitaine Lionel Messi, Ballon d'Or adidas, termine à la 11ème place de l'Indice Castrol. L'avant-centre du FC Barcelone a inscrit quatre buts au Brésil, tous à l'occasion de la phase de groupes. Il a eu moins de réussite en demi-finale et en finale.

Le Brésil, qui termine quatrième, est représenté dans le top 10 par Oscar et Thiago Silva, respectivement septième et huitième. Seuls deux joueurs ont réussi plus de contres que Thiago Silva (7) et Oscar, avec deux buts marqués, est paradoxalement le joueur qui a effectué le plus de tacles (11) dans ce tournoi, d'après les statistiques Castrol.

Karim Benzema est le seul joueur dont l'équipe n'a pas dépassé les quarts de finale à figurer dans le top 10, au sixième rang. Avec 25 tentatives, dont trois buts, le Français est le joueur qui a le plus cadré à Brésil 2014.

Le classement final du top 10 est le suivant :
Toni Kroos, Allemagne (9,79) ; Arjen Robben, Pays-Bas (9,74) ; Stefan de Vrij, Pays-Bas (9,7) ; Mats Hummels, Allemagne (9,66) ; Thomas Müller, Allemagne (9,63) ; Karim Benzema, France (9,6) ; Oscar, Brésil (9,57) ; Thiago Silva, Brésil (9,54) ; Marcos Rojo, Argentine (9,51) ; Ron Vlaar, Pays-Bas (9,48).