Existe-t-il sensation plus jouissive pour un footballeur que celle d’être la star d’un match décisif en Coupe du Monde de la FIFA™ ? Pratiquement tous les enfants du monde en ont rêvé une fois dans leur vie, avant de se réveiller le sourire aux lèvres. Ce 30 juin, Paul Pogba a transformé ce rêve en réalité lors du huitième de finale entre la France et le Nigeria, à Brasilia.

Le candidat au prix du Jeune Joueur Hyundai a livré une partie étincelante lors de la victoire des Bleus face aux Super Eagles. En plus d’exceller dans son rôle de piston de l’entrejeu, il a inscrit de la tête le but qui a fait sauter le solide verrou africain et propulsé les Français vers une victoire 2:0. Encensé de toutes parts, le joueur de la Juventus de Turin a été élu Homme du Match Budweiser pour la première fois de la Coupe du Monde.

Pogba n’a pas été le seul à se faire remarquer. Son coéquipier Raphaël Varane s’est de nouveau montré intraitable au sein de l’arrière-garde française. Face à des Nigérians entreprenants, le défenseur central du Real Madrid s’est montré propre sur toutes ses interventions. Il n’aura finalement connu qu’une action périlleuse, celle qui l’a vu se faire assommer sur sa ligne par un centre-tir très puissant. Sonné pendant quelques secondes dans les cages françaises, l’ancien Lensois a vite retrouvé la sérénité qui le caractérise.

Dans le camp nigérian, le latéral Kenneth Omeruo n’a pas démérité. Comme lors des trois premiers matches, il a disputé l’intégralité de la partie. Même s’il n’a pu empêcher la défaite des siens, il s’est montré convaincant aussi bien en attaque qu’en défense. Le deuxième huitième de la journée, à Porto Alegre, n’a pas permis aux trois candidats en lice de briller. En effet, ni les Allemands Julian Draxler et Matthias Ginter, ni l’Algérien Nabil Bentaleb n’ont quitté le banc de touche.

À venir
Le mardi 1er juillet, nous pourrions voir trois Belges très prometteurs à l’œuvre face aux États-Unis. Divock Origi et Romelu Lukaku seront en concurrence pour le poste d’avance-centre titulaire, tandis qu’Adnan Januzaj espère que Marc Wilmots fera appel à son talent dans l’entrejeu ou sur une aile. Chez les Stars and Stripes, DeAndre Yedlin, John Brooks et Julian Green se tiendront prêts à jaillir du banc de touche.