Le Festival Football For Hope™ se concentre sur les organisations venues des nations ayant un indice de développement humain faible. C'est dans ces pays que les problèmes sociaux sont les plus aigus et où le terrain est le plus fertile pour le type de changements promis par le football. Aux quatre coins de la planète, il existe des problèmes sociaux à résoudre et le pouvoir du football est tel que même dans les pays bien développés, le sport roi est capable d'être un précieux outil de transformation.

L'Allemagne occupe ainsi la cinquième position au classement de l'indice de développement humain ajusté au genre, selon les données du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) de 2013. Le football dans ce pays a été capable d'améliorer le processus d'intégration sociale des générations nées de l'immigration, comme l'explique à FIFA.com le représentant de l'association allemande KICKFAIR au Festival Football For Hope, David Breimer.

"Nous nous rencontrons toutes les semaines pour parler de la méthodologie du football. Nous travaillons dans les écoles et dans les centres communautaires. Nous apprenons aux enfants à relever les défis qui les attendent", explique Breimer dans le quartier de Caju, à Rio de Janeiro, où le festival est organisé. "Un exemple est l'organisation de tournois de football pour les enfants nouvellement arrivés. Nous enseignons à ces adolescents de 15 et 16 ans la façon d'organiser des championnats pour les enfants plus jeunes. Ils acquièrent ainsi un sens de la responsabilité et apprennent à gérer quelque chose. Ainsi, nous leur inculquons un sentiment de responsabilité qu'ils vont avoir auprès de leur famille, à l'école et avec leurs amis."

Il y énormément de leçons à tirer du football.

Delphine Teillard, de Sports dans la Ville

Si l'Allemagne s'occupe d'intégration sociale, la France prête une attention particulière aux problèmes de la pauvreté qui touche une partie non négligeable de sa population. Delphine Teillard, de Sports dans la Ville (SDLV), explique comment le football et son organisation à faire passer les valeurs éducatives et sociales pour les 3 400 personnes concernées par ses projets. "Le football est un jeu collectif, dans lequel il s'agit de respecter les règles, tout comme dans la vie de tous les jours, dans notre société et nos entreprises. Nous travaillons sur les valeurs de fair-play, de ponctualité, d'humilité, de respect, d'esprit d'équipe, et de dépassement de soi. Il y énormément de leçons à tirer du football et cela se reflète dans le déroulement de chacun de nos projets", souligne Teillard.

Quelque 32 délégations de 27 pays et de cinq continents sont venues échanger leurs expériences dans le cadre du Festival Football for Hope. Cette diversité culturelle permet d'aborder une multitude de problèmes à combattre, avec un outil puissant et efficace en commun : le football.