Les 4 et 5 juillet, lors des quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, la communauté du football célébrera les 13èmes Journées Anti-Discrimination. Dwight Yorke, ancien capitaine de l'équipe nationale de Trinité-et-Tobago et ancien attaquant de Manchester United, a accordé un entretien à FIFA.com dans lequel il explique que "les initiatives d'éradication des discriminations grâce au football, un sport de portée mondiale, constituent un pas dans la bonne direction”.  

Cela fait depuis 2002 que les Journées Anti-Discrimination de la FIFA sont organisées tous les ans, à l'occasion de l'une des compétitions de la FIFA. Cela se traduit par l'inclusion d'un protocole d'avant-match où les capitaines des deux équipes lisent une brève déclaration contre les discriminations.

Le message des capitaines sera le suivant : "Nous rejetons de tout cœur toute forme de discrimination, qu'elle porte sur la race, le genre, l'orientation sexuelle, l'origine ethnique ou la religion. Grâce au pouvoir du football, nous pouvons contribuer à l'éradication du racisme et des discriminations, à l'échelle de notre discipline et de la société en général. Nous nous engageons à poursuivre cet objectif et vous encourageons à vous joindre à nous."

Yorke estime que c'est le rôle des joueurs de "donner l'exemple, sur le terrain et en dehors." La FIFA et le Comité d'organisation local encouragent les joueurs, les entraîneurs, les officiels et les fans du monde entier à dire non à toute forme de discrimination.

Cette année, l'initiative est soutenue par une campagne de selfies #SayNoToRacism sur les réseaux sociaux à laquelle ont pris part plus de 500 000 personnes. Une sélection aléatoire de ces photos sera diffusée avant le coup d'envoi des quarts de finale sur les écrans géants des quatre stades (Estadio Nacional, Arena Fonte Nova, Estadio Castelao et Estadio do Maracana).

Visionnez toute l'interview via la vidéo ci-dessus.