La Commission de Discipline de la FIFA a pris des décisions concernant les dossiers disciplinaires restants relatifs à des incidents survenus lors de la Coupe du Monde de la FIFA™. Ces décisions ont été dûment communiquées aux parties concernées.

 

Cela inclut le cas du sélectionneur de la Grèce, le Portugais Fernando Manuel Fernandes da Costa Santos, qui a été expulsé après les prolongations du match de Coupe du Monde opposant la Grèce au Costa Rica le 29 juin 2014.

 

Fernando Manuel Fernandes da Costa Santos a été suspendu huit matches conformément à l’art. 19, al. 1 et 2 du Code disciplinaire de la FIFA après avoir violé l’art. 49, al. 1a du Code disciplinaire de la FIFA en ayant à plusieurs reprises fait preuve d’un comportement antisportif à l’égard des officiels de match.

 

La Commission de Discipline de la FIFA a également pris une décision dans le cas de l’officiel italien Aldo Esposito, qui a été exclu de la surface technique durant le match de Coupe du Monde opposant l’Italie à l’Uruguay le 24 juin 2014.

 

Aldo Esposito a été suspendu six matches conformément à l’art. 19, al. 1 et 2 du Code disciplinaire de la FIFA après avoir violé l’art. 49 al. 1a du Code disciplinaire de la FIFA en ayant à plusieurs reprises fait preuve d’un comportement antisportif à l’égard des officiels de match.

 

Dans ces deux cas, les suspensions infligées par la Commission de Discipline de la FIFA devront être purgées lors des prochains matches officiels de l’équipe représentative « A » pour laquelle Fernando Manuel Fernandes da Costa Santos et Aldo Esposito occuperont la fonction d’officiel conformément à l’art. 38, al. 2a en relation avec l’art. 38, al. 5 du Code disciplinaire. La Commission de Discipline de la FIFA a également infligé une amende aux deux officiels.

 

La FIFA confirme également les joueurs devant purger des suspensions découlant de la Coupe du Monde de la FIFA™ :
- L’Uruguayen Luis Suárez (huit matches restants sur la suspension de neuf matches infligée, ainsi qu’une suspension de toute activité liée au football durant quatre mois)
- Le Camerounais Alex Song (deux matches restants sur la suspension de trois matches infligée)
- Le Croate Ante Rebic (suspension d’un match)
- L’Italien Claudio Marchisio (suspension d’un match)
- L’Équatorien Antonio Valencia (suspension d’un match)

 

Ces suspensions devront être purgées lors des prochains matches officiels de leur équipe représentative « A » respective conformément à l’art. 38, al. 2a du Code disciplinaire de la FIFA.