Avec le recul et la sérénité que seul le temps peut apporter, le moment est venu d'analyser avec la tête froide ce qui s'est passé sur les pelouses entre le 12 juin et le 13 juillet lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™.

C'est dans cet objectif que la FIFA a organisé une série de conférences techniques, qui invitaient à réfléchir à partir de différents points de vue sur toute l'action qui a eu lieu sur le sol brésilien. Le jeudi 11 et le vendredi 12 septembre, le Panama a accueilli la réunion des sélectionneurs et directeurs techniques des associations membres dépendant de la CONCACAF et de la CONMEBOL.

FIFA.com a baladé son micro au cœur de l’événement. Dans les jours à venir, nous allons partager les discussions exclusives que nous avons eues avec les principaux protagonistes de ces conférences.

Miguel Herrera, le sélectionneur du Mexique, parle de la passion avec laquelle il vit le football et explique ce qu'il ressent quand El Tri marque un but. Il évoque ses célébrations exubérantes et revient sur ces moments particuliers où il revoit les images du match, quelques heures après le coup de sifflet final. Il s'exprime enfin au sujet de son but préféré, des performances spectaculaires du gardien mexicain Guillermo Ochoa et de l'élimination des siens face aux Pays-Bas en huitième de finale. "Nous avons été la seule équipe à pousser les Néerlandais à passer 75 minutes dans leur propre camp. Ils pensaient plus à défendre qu'à attaquer", se félicite Herrera.

Jorge Luis Pinto, le sélectionneur du Costa Rica, parle de la façon dont il a analysé au préalable chacun des adversaires de son équipe. Il revient en particulier sur le travail remarqué de ses milieux de terrain pour neutraliser Andrea Pirlo, et explique pourquoi il était tellement important que Michael Umaña tire le dernier penalty face à la Grèce. Il affirme en outre que Keylor Navas est en pole position par rapport à Iker Casillas au Real Madrid. Et que pense-t-il de l'entrée en jeu du gardien Tim Krul trois minutes avant la série de tirs au but, dans le quart de finale entre les Pays-Bas et le Costa Rica ? A-t-il été surpris ? C'est sa réponse qui va vous surprendre...

Pablo Bengoechea vient de succéder à Sergio Markarián, dont il était l'adjoint, à la tête du Pérou. L'Uruguayen parle de sa vision du football, du style de jeu qu'il souhaite mettre en place, de sa motivation face à ce nouveau projet et de la signification que revêt pour lui chaque confrontation avec la sélection de son pays natal.

Enfin, le grand Francisco Maturana parle du parcours de sa Colombie natale. Que lui a-t-il manqué contre le Brésil et à quel point l'absence de Falcao a-t-elle pesé ? Quelles ont été les joueurs les plus en vue et que pense-t-il du travail de José Néstor Pékerman comme sélectionneur. Pacho évoque aussi l'arrivée de James Rodríguez au Real Madrid. Était-ce le meilleur moment pour le jeune prodige pour rejoindre le championnat d'Espagne ?

Visitez régulièrement FIFA.com pour découvrir les opinions de tous ces experts. Vous ne le regretterez pas !