L'Australie, l'Iran, les Émirats Arabes Unis et la RP Chine retrouvent les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ avec l'intention de corriger le tir après avoir laissé des points en route lors des journées précédentes. L'Iran peut reprendre la tête de son groupe en cas de succès, alors que l'Australie et les Émirats Arabes Unis chercheront à combler leur retard sur leurs leaders respectifs, la Jordanie et l'Arabie Saoudite. La RP Chine, de son côté, devra se défaire du Bhoutan et espérer des résultats favorables dans les autres matches du groupe afin de se hisser à la deuxième place.

L'Ouzbékistan visera par ailleurs les trois points contre la RDP Corée pour pouvoir maintenir la pression sur son adversaire. Le Japon passera un test important contre Singapour, alors que la Thaïlande et la République de Corée tenteront de conserver les commandes de leur groupe. FIFA.com fait un tour d'horizon des rencontres au programme en Asie.

L'affiche
Singapour-Japon
Alors que la mi-parcours a déjà été dépassée, le Japon, favori du Groupe A, partage actuellement, contre toute attente, la deuxième place avec Singapour, une nation pointée 102 rangs derrière lui au Classement Mondial FIFA/Coca-Cola. Les Nippons, qui ont déjà participé cinq fois à la Coupe du Monde, accusent deux points de retard sur la Syrie et savent qu'ils n'ont pas le droit à l'erreur pour faire partie des 12 équipes qualifiées pour le tour suivant. Conclu sur un score nul et vierge, le match aller avait pointé leurs lacunes. Incapables de trouver la faille, les stars japonaises avaient permis à Singapour de décrocher un précieux point à l'extérieur, leur premier en six confrontations lors des qualifications pour la Coupe du Monde.

Le sélectionneur du Japon Vahid Halilhodzic a effectué sept changements dans l'équipe qui avait dominé la Syrie 3:0 lors de la journée précédente. L'attaquant de Salzbourg Akihiro Hayashi honorera notamment sa première sélection, avec pour mission de redonner davantage de tranchant à l'attaque nippone. Le sélectionneur singapourien Bernd Stange a de son côté fait appel au jeune milieu de terrain James van Huizen. Dans l'obligation de l'emporter, les Samouraïs Bleus auront à cœur de prendre leur revanche sur le terrain de Singapour, qui comptera une nouvelle fois sur les prouesses de son gardien, Izwan Mahbud, impérial à l'aller face à Keisuke Honda et Shinji Kagawa.

Les autres rencontres
Les Émirats Arabes Unis savent que tout faux pas est interdit, à domicile, contre le Timor Oriental, s'ils veulent maintenir la pression sur le leader du Groupe A, l'Arabie Saoudite. Seulement victorieux 1:0 à l'aller grâce un but d'Omar Abdulrahman en fin de match, ils ne peuvent pas se permettre de sous-estimer leur adversaire. Relancée par son match nul 0:0 contre l'Arabie Saoudite, ce 9 novembre, à Amman (*), la Palestine accueillera la Malaisie sur ce même terrain neutre.

Opposée au Kirghizistan, l'Australie tentera de se relancer dans le Groupe B après sa défaite inattendue contre la Jordanie (2:0). Le gardien de but Mat Ryan est incertain et l'attaquant Mathew Leckie, malade, a été contraint de déclarer forfait. Composée largement de joueurs basés à l'étranger, l'équipe d'Ange Postecoglou a tout de même fière allure avant de recevoir son homologue d'Asie centrale. Le Tadjikistan et le Bangladesh tenteront dans le même temps, à Douchanbé, de décrocher leur premier succès.

Le sélectionneur de la RP Chine, Alain Perrin, n'a eu que trois jours pour préparer la réception du Bhoutan, lanterne rouge du Groupe C. Reléguée à sept points du leader, le Qatar, la RP Chine est non seulement dans l'obligation de s'imposer, mais également de marquer autant de buts que possible afin de conserver un maigre espoir de qualification. Hongkong cherchera pour sa part à conserver sa deuxième place sur le terrain des Maldives.

L'Iran accueille le Turkménistan avec l'espoir de rejoindre l'Oman en tête du Groupe D. Carlos Queiroz devra cependant se passer des services de son meilleur buteur, Sardar Azmoun, qui avait trouvé le chemin des filets lors du match nul 1:1 entre les deux équipes à l'aller. L'attaquant de Rostov s'est récemment blessé à la cuisse face au Dynamo Moscou. Dans l'autre match du groupe, l'Inde aura à domicile l'occasion de débloquer enfin son compteur face à Guam.

La Thaïlande, leader du Groupe F, ferait un grand pas vers la qualification en cas de victoire contre le Chinese Taipei, devant son public de Bangkok. Trois points permettraient en effet aux Thaïlandais de repousser à huit longueurs leur dauphin irakien, face auquel ils n'auraient alors besoin que d'un match nul lors de la dernière journée.

La République de Corée peut également prend une sérieuse option sur le tour suivant, dans le Groupe G, en cas de succès à domicile contre Myanmar. Un adversaire qui semble à la portée des Coréens, sans doute méfiants néanmoins après avoir dû s'employer face aux Maldives et au Liban. Les Libanais recevront par ailleurs le Laos avec l'espoir de revenir à hauteur du Koweït à la deuxième place.

Le Groupe H verra un choc au sommet entre le leader, la RDP Corée, et son dauphin, l'Ouzbékistan. Revanchard après sa défaite 4:2 à l'aller, ce dernier resterait dans la course à la qualification s'il parvenait à s'imposer à l'extérieur. Les Philippines chercheront pendant ce temps-là à continuer leur beau parcours contre le Yémen, face auquel elles avaient créé la surprise à l'aller en s'imposant 2:0.

Le joueur à suivre
Sardor Rashidov a été désigné comme le successeur du légendaire Maksim Shatskikh après avoir empilé les buts en club comme en sélection. Le joueur de 24 ans s'est fait un nom au pays il y a deux ans en terminant meilleur buteur du championnat sous les couleurs de Bunyodkor, avec 15 réalisations. Rashidov, qui a rejoint le club qatari d'El Jaish en juin dernier, conduira l'attaque d'une équipe d'Ouzbékistan revancharde face à la RDP Corée.

Le saviez-vous ?
Le Qatar et la République de Corée sont les deux seules équipes, sur 39, à avoir réalisé un sans-faute, jusqu'ici, lors des qualifications de la zone Asie.

Entendu…
"Deux rencontres se présentent à nous et je veux que mon équipe termine l'année par deux victoires. Le match contre Singapour donnera l'occasion à mes joueurs de montrer ce dont ils sont réellement capables. J'espère qu'ils sauront se montrer à la hauteur des attentes" - Vahid Halilhodzic, sélectionneur du Japon

Le programme
12 novembre
Groupe A : Palestine-Malaisie, Émirats Arabes Unis-Timor Oriental
Groupe B : Tadjikistan-Bangladesh, Australie-Kirghizistan
Groupe C : Maldives-Hongkong, RP Chine-Bhoutan
Groupe D : Iran-Turkménistan, Inde-Guam
Groupe E : Singapour-Japon, Afghanistan-Cambodge
Groupe F : Thaïlande-Chinese Taipei
Groupe G : République de Corée-Myanmar, Liban-Laos
Groupe H : Philippines-Yémen, Ouzbékistan-RDP Corée

*Reporté, le match entre la Palestine et l'Arabie Saoudite a été joué sur terrain neutre, à Amman, en Jordanie, le 9 novembre. Les deux équipes ont fait match nul 0:0.