La Jordanie, la RP Chine et Singapour sont décidés à prendre leur revanche à l'heure d'affronter pour la seconde fois le Kirghizistan, Hongkong et la Syrie.Les trois favoris ont déjà abandonné des points face à ces adversaires pourtant réputés plus faibles. Après les nuls vierges concédés à l'aller, les deux premiers sont pratiquement dans l'obligation de prendre les trois points. De leur côté, les Singapouriens comptent effacer la défaite subie à Mascate en s'imposant devant leurs supporters.  

Dans le même temps, l'Arabie Saoudite, le Qatar, le Japon et la République de Corée espèrent consolider leur avance en tête de leurs groupes respectifs à l'occasion des duels à première vue déséquilibrés qui les opposeront au Timor Oriental, au Bhoutan, au Cambodge et au Laos. FIFA.com braque ses projecteurs sur les confrontations programmées aux quatre coins du continent.

L'affiche
Hongkong-RP Chine

Même les supporters les plus pessimistes ne s'attendaient sans doute pas à voir la Team Dragon souffrir autant à ce stade de la compétition préliminaire. Pourtant tête de série, la Chine entraînée par Alain Perrin pointe actuellement en troisième position, à cinq longueurs du Qatar et à trois autres de Hongkong. La perspective de finir en tête du groupe s'éloigne un peu plus à chaque journée. Les Chinois n'ont d'autre solution que de remporter leurs trois derniers matches pour espérer finir parmi les meilleurs deuxièmes. La RP Chine, dont la dernière apparition sur la scène mondiale remonte à l'édition 2002, se trouve dans dans une situation précaire.

Les premières complications sont apparues à l'issue du nul vierge concédé à domicile face à Hongkong. Un mois plus tard, une défaite sur la plus petite des marges au Qatar est venue confirmer ces difficultés. Pour trouver la faille dans une défense solide, le technicien français a choisi de rappeler les milieux de terrain de Guangzhou Evergrande Huang Bowen et Zhang Xizhe. Les locaux miseront quant à eux sur le duo formé par Alex Akande et Paulinho Piracicaba, auteur du but de la victoire sur les Maldives lors de la dernière journée. Dans l'autre rencontre, le Qatar accueille le Bhoutan avec l'intention de reproduire le score fleuve (15:0) obtenu à l'aller.

Les autres rencontres
Encore auréolée de sa victoire 7:0 face à ce même adversaire, l'Arabie Saoudite se rend au Timor Oriental pour renforcer sa position en tête du Groupe A. Non contents de prendre les trois points, les Faucons Verts entendent soigner leur différence de buts. Parallèlement, la Malaisie tentera de sauver l'honneur en recevant les Émirats Arabes Unis et d'oublie la terrible désillusion (10:0) subie à Abou Dabi, laquelle avait provoqué le départ du sélectionneur Dollah Salleh. Même à domicile, les Harimau Malaya ne pourront pas compter sur le soutien du douzième homme. En effet, la rencontre se jouera à huis clos, suite aux incidents qui avaient provoqué l'abandon du dernier match à domicile contre l'Arabie Saoudite.  

Dans le Groupe B, le leader jordanien se déplace au Kirghizistan en quête d'un succès susceptible de faire oublier le nul concédé à l'aller. La récente victoire (2:0) sur Malte en amical a rendu le sourire aux visiteurs, mais ceux-ci auraient tort de sous-estimer leurs adversaires. Malgré les absences de Tomi Juric et Tom Rogic, tous deux blessés face au Tadjikistan (3:0), l'Australie aborde son prochain rendez-vous au Bangladesh en confiance.

Au coude à coude en tête du Groupe D, Oman et l'Iran se préparent à passer un test similaire au Turkménistan et à Guam, respectivement. Battus 3:1 à l'aller, les Centrasiatiques ont fait des trois points leur objectif, ne serait-ce que pour prolonger leur série d'invincibilité à domicile. Les Matao ont, quant à eux, enregistré deux victoires et un nul à domicile, à la surprise générale.  

Singapour va devoir oublier au plus vite la lourde défaite (3:0) subie face au Japon pour se relancer dans le Groupe E, aux dépens de la Syrie. Malgré le revers (1:0) concédé à Oman, les hommes de Bernd Stange s'étaient procuré plusieurs occasions franches, dont une frappe de Khairul Amri renvoyée par la transversale. En outre, les Lions avaient remporté cette même affiche dans leur antre il y a deux ans. En cas de victoire, ils dépasseraient leur adversaire au classement. Pendant ce temps, le Japon devrait profiter de son match au Cambodge pour consolider sa position.    

Relégué à huit points du leader thaïlandais, l'Irak n'a d'autre choix que de s'imposer à Chinese Taipei pour continuer à espérer dans le Groupe F. Après les nuls concédés à la Thaïlande et au Viêt-Nam, les champions d'Asie 2007 ne peuvent plus se permettre de sous-estimer leur hôte. Dans le Groupe G, la République de Corée devrait logiquement poursuivre son parcours de santé par une étape au Laos. La rencontre entre Myanmar et le Koweït est reportée, suite à la suspension de la Fédération koweïtienne. Enfin, dans le Groupe H, la RDP Corée aura tout intérêt à prendre le meilleur sur Bahreïn pour conserver son fauteuil de leader, d'autant que l'Ouzbékistan partira favori face au Yémen.  

Le joueur à suivre
Défait 4:2 en ouverture par la RDP Corée, l'Ouzbékistan s'était relancé en s'imposant 1:0 à domicile contre le Yémen grâce à Alexander Geynrikh, troisième meilleur buteur de l'histoire de la sélection ouzbèke avec 30 réalisations en 85 sélections. À 31 ans, l'ancien joueur du CSKA Moscou n'est pas en condition de disputer 90 minutes au plus haut niveau, mais il n'a rien perdu de son instinct de prédateur. Pour preuve, il a déjà inscrit deux buts décisifs après être entré en jeu.  

Le saviez-vous ?
Cette campagne fait aussi office de préliminaires pour la Coupe d'Asie de l'AFC. Pour l'heure, aucune équipe n'a encore été éliminée. Même le Bhoutan, le Cambodge et Chinese Tapiei, qui n'ont toujours pas pris le moindre point, peuvent encore espérer accéder aux barrages.

Entendu…
"Nous savons que la deuxième partie des qualifications sera très compétitive. Au cours de la première phase, nous voulions progresser sur le plan collectif et c'est ce que nous avons fait. J'espère que le groupe va continuer à se bonifier afin d'être prêt à relever le défi quand nous aborderons la suite de la compétition." - Ange Postecoglou, sélectionneur de l'Australie

Le programme de la huitième journée :
17 novembre
Groupe A : Malaisie-Émirats Arabes Unis, Timor Oriental-Arabie Saoudite
Groupe B : Bangladesh-Australie, Kirghizistan-Jordanie
Groupe C : Hongkong-RP Chine, Bhoutan-Qatar
Groupe D : Turkménistan-Oman, Guam-Iran
Groupe E : Singapour-Syrie, Cambodge-Japon
Groupe F : Chinese Taipei-Irak
Groupe G : Laos-République de Corée
Groupe H : Yémen-Ouzbékistan, RDP Corée-Bahreïn