Sous la présidence de Joseph S. Blatter, le Comité Exécutif de la FIFA a tenu ce 20 mars sa première séance de l’année au siège de la FIFA à Zurich. Sur la base de la proposition de la Task Force de la FIFA pour le calendrier international des matches 2018-2024, présidée par le cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, le Comité Exécutif a décidé que la 22ème édition de la compétition phare de la FIFA se disputerait au cours des mois de novembre et décembre 2022, la finale étant prévue le 18 décembre 2022 – jour de la fête nationale du Qatar –, l’objectif étant d’organiser le tournoi sur 28 jours. Un groupe de travail se réunira en temps utile pour finaliser le calendrier international des matches du cycle 2019-2022.

Le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter et le Secrétaire Général de la FIFA, Jérôme Valcke, ont en outre présenté des informations sur leurs récentes visites au Qatar, axées essentiellement sur les conditions de vie des travailleurs. Le Comité Exécutif a constaté que le Conseil suprême pour la remise et l’héritage réalise un travail sérieux à l’égard du programme de bien-être des travailleurs dans le cadre des projets pour 2022 mais a réitéré que des normes durables doivent être garanties au niveau des conditions de vie de tous les travailleurs et dans tout le pays.

 

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Le Comité Exécutif a confirmé les sites des matches suivants :
- le match d’ouverture (14 juin), la seconde demi-finale (11 juillet) et la finale (15 juillet) se disputeront au stade Luzhniki de Moscou
- la première demi-finale (10 juillet) et le match pour la troisième place (14 juillet) se disputeront à Saint-Pétersbourg

Les sites suivants ont également été approuvés pour la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017 :
- Saint-Pétersbourg : match d’ouverture (17 juin) et finale (2 juillet)
- Kazan : première demi-finale (28 juin)
- Sotchi : deuxième demi-finale (29 juin)
- Moscou (stade du Spartak) : match pour la troisième place (2 juillet)

La Russie, en sa qualité de pays hôte, l’Allemagne, championne du monde, et l’Australie, championne d’Asie, sont d’ores et déjà qualifiées pour la compétition qui mettra aux prises un total de huit équipes.

 

En outre, une séance extraordinaire du Comité Exécutif, dans sa nouvelle composition, aura lieu à Zurich le 30 mai prochain, après le Congrès de la FIFA, pour discuter de la répartition des places par confédération pour les éditions 2018 et 2022 de la Coupe du Monde de la FIFA™.

 

Participation des clubs aux bénéfices de la Coupe du Monde de la FIFA™

Le Comité Exécutif a salué l’extension de l’accord de collaboration entre la FIFA et l’Association européenne des clubs. Une partie de l’accord régit la redistribution aux clubs des bénéfices générés par la Coupe du Monde de la FIFA™, dont le montant est fixé à 209 millions de dollars (US) pour chacune des éditions 2018 et 2022 de la compétition. L’accord met l’accent sur des principes fondamentaux tels que l’intégrité sportive des compétitions, et comprend également des dispositions relatives au respect du calendrier international des matches. De plus, la FIFA continuera de mener son Programme de protection des clubs, grâce auquel les clubs sont indemnisés des pertes induites par les blessures contractées par leurs joueurs lors de matches de leur équipe nationale.

 

Coupe du Monde de la FIFA 2026™

 

Le Comité Exécutif a décidé que la procédure de candidature à l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2026™ sera lancée en 2015, la désignation du pays hôte étant prévue lors du Congrès de la FIFA de mai 2017.


Football féminin

 
Le football féminin figurait parmi les principaux points à l’ordre du jour de la séance. Après avoir été informé de l’évolution des préparatifs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ qui se disputera cette année au Canada, le Comité Exécutif a décidé de désigner la France comme hôte de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™ (ainsi que de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018), tandis que la Papouasie-Nouvelle-Guinée accueillera la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2016.

Finances

 

Le Comité Exécutif a approuvé le rapport financier 2014 de la FIFA, qui présente une vue d’ensemble du cycle budgétaire 2011-2014, conclu par la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Outre le succès sportif et opérationnel rencontré par Brésil 2014, les résultats financiers positifs de la compétition ont permis à la FIFA d’accroître ses contributions auprès de l’ensemble de la communauté du football. Conformément au modèle de solidarité de la FIFA, les recettes générées par l’événement phare du football mondial ont été redistribuées entre les équipes participantes et toutes les associations membres de la FIFA. Au cours du cycle quadriennal, plus d’un milliard de dollars (US) ont été investis dans des projets de développement du football dans l’ensemble des 209 associations membres de la FIFA et dans les six confédérations. Par ailleurs, une contribution record 476 millions de dollars a été répartie entre les équipes participantes et les clubs qui ont mis leurs joueurs à disposition pour la compétition.

La Commission d’Audit et de Conformité indépendante, présidée par Domenico Scala, a recommandé au Comité Exécutif d’approuver le rapport financier 2014, dont les états financiers de l’exercice 2014 et du cycle 2011-2014.

 

International Football Association Board

 

À la suite de la récente décision de l’International Football Association Board concernant la « triple peine » (Loi 12) constituée d’une expulsion, d’un coup de pied de réparation et d’une suspension pour l’annihilation d’une occasion de but manifeste dans la surface de réparation, de potentiels amendements au Code disciplinaire de la FIFA seront étudiés lors de la prochaine séance du Comité Exécutif de la FIFA, prévue en mai.

 

Ingérence politique

 

En réaction à divers cas d’ingérence politique, le Comité Exécutif a demandé un arrêt de toute ingérence d’organes politiques dans les affaires des instances dirigeantes du football, tout en insistant de nouveau sur le nécessaire respect des législations nationales.

 

Autres décisions

 
- Le Comité Exécutif a désigné les Émirats arabes unis comme hôtes des éditions 2017 et 2018 de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.
- Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) : le mandat du comité de normalisation a été étendu jusqu’au 30 septembre 2015.
- Fédération Sri-Lankaise de Football (FFSL) : le mandat de l’actuelle direction de la FFSL a été prolongé jusqu’au 31 mai 2015 afin que les élections de la nouvelle direction puissent être organisées ; il a en outre été précisé que les statuts de la FFSL devront être révisés au cours de l’année qui suivra les élections.
- La demande de la Fédération Anglaise de Football de pouvoir disposer d’une saison supplémentaire (jusqu’à la fin de la saison 2015‑16) pour abandonner le système de prêts à court terme a été approuvée.

La prochaine séance du Comité Exécutif aura lieu à Zurich les 25 et 26 mai 2015, en amont du 65ème Congrès de la FIFA.