Les grandes puissances footballistiques de la zone Asie évolueront loin de leurs bases lors de cette quatrième journée des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. L'Iran et le Japon, tous deux présents à Brésil 2014, chercheront à enregistrer une deuxième victoire en cinq jours contre l'Inde et l'Afghanistan respectivement. La République de Corée devra se méfier d'un Liban toujours tenace tandis que l'Australie, de son côté, partira dans l'inconnu au Tadjikistan.

L'Irak se rendra en Thaïlande et l'Ouzbékistan aux Philippines avec la même ambition : prendre les trois points face à deux nations qu'il ne faudra pas sous-estimer, car elles ont signé deux victoires en autant de sorties depuis le début de la présente phase. La RP Chine et la Jordanie tenteront quant à elles de passer la vitesse supérieure dans ces éliminatoires. FIFA.com vous dit tout ce qu'il y a à savoir sur cette quatrième journée de qualifications en Asie.

L'affiche
Philippines - Ouzbékistan

Pour l'Ouzbékistan, ce périple aux Philippines a tous les attributs d'un voyage en eaux troubles. Favoris de leur groupe avant le coup d'envoi du tournoi préliminaire, les Ouzbeks se sont fait cueillir à froid dès leur entrée en matière, avec une défaite 4:2 contre la RDP Corée. Dans le même temps, les Philippins ont engrangé six points sur six possibles depuis le début de la compétition, ce qui constitue l'une des grosses surprises à ce jour de ces qualifications asiatiques.

Sous la houlette de leur nouveau sélectionneur Samvel Babayan, les Ouzbeks ont redressé la barre en dominant le Yémen 1:0 lors de la troisième journée. L'attaquant Alexander Geynrikh n'a pas manqué son retour : il a inscrit le seul but de la partie après être entré en cours de jeu. Le double Joueur de l'année de l'AFC Server Djeparov revient lui aussi de blessure, tandis qu'Odil Ahmedov, qui évolue dans le championnat russe, héritera du brassard de capitaine au détriment du gardien Ignatiy Nesterov, remplacé par le nouveau venu Aleksandr Lobanov.

À Manille, l'Ouzbékistan devra se méfier d'une sélection philippine qui vient de battre les Maldives 2:0 en match amical. Entraînés par Thomas Dooley, les Azkals pourront en outre compter sur le soutien de leur chaud public du Philippine Sports Stadium, qui affichera complet pour l'occasion. L'expérimenté Phil Younghusband portera le brassard de capitaine, tandis que les responsabilités offensives seront confiées à Misagh Bahadoran, meilleur buteur de l'équipe, et à son coéquipier Javier Patino, en forme depuis quelque temps.

Les autres rencontres
Dans le Groupe A, la Malaisie sera dirigée par l'entraîneur intérimaire Ong Kim Swee pour la réception de l'Arabie Saoudite, après la démission de Dollah Salleh suite à la défaite 10:0 contre les Émirats Arabes Unis. Les Émiratis se rendent quant à eux en Cisjordanie pour y défier la Palestine et tenter d'enregistrer un troisième succès consécutif.

Même objectif pour le leader du Groupe B, l'Australie, qui effectuera le long déplacement jusqu'au Tadjikistan après remporté ses deux premières rencontres dans ces qualifications. Mathew Leckie, pensionnaire de la Bundesliga s'est montré à son aise lors de la victoire 5:0 sur le Bangladesh, qui accueillera la Jordanie. Celle-ci espère faire oublier son fâcheux match nul contre le Kirghizistan.

Objectif similaire pour la RP Chine face aux Maldives, qui ne se sont encore jamais imposées dans le Groupe C. À la surprise générale, les hommes entraînés par Alain Perrin n'ont pas réussi à battre Hongkong lors de la précédente journée. Les Chinois évolueront non pas à Male, comme prévu à l'origine, mais à Shenyang, où ils devraient recevoir un fervent soutien. L'autre match du groupe opposera le Qatar à Hongkong, avec comme enjeu pour les deux équipes la tête du groupe.

Dans le Groupe D, l'Inde aura besoin d'un Subrata Paul au meilleur de sa forme pour repousser les assauts de l'Iran. Devant son public, le gardien et capitaine indien aura fort à faire face aux protégés de Carlos Queiroz, qui viennent de passer six buts (6:0) à Guam. Mais depuis l'arrivée aux commandes de Stephen Constantine, l'Inde montre de belles choses, en particulier à domicile. Son attaquant Sunil Chhetri a déjà fait trembler les filets adverses à quatre reprises dans ces qualifications. Dans l'autre match de la poule, Guam accueille le leader Oman, qui veut conserver sa pole position.

Les deux rencontres du Groupe E mettront aux prises la Syrie et le Cambodge d'un côté, le Japon et l'Afghanistan de l'autre. Les premiers nommés seront en déplacement, ce qui n'enlèvera rien à leur statut de favoris. Dans le Groupe F, les Irakiens se rendront en Thaïlande pour y défier une équipe contre laquelle ils n'ont jamais perdu en match de compétition. Les Thaïlandais, de leur côté, s'appuieront sur deux victoires à domicile en amical.

Dans le Groupe G enfin, la République de Corée se rendra à Beyrouth avec un esprit de revanche, après la défaite inattendue 2:1 subie au Liban dans les qualifications pour Brésil 2014. Cela dit, les statistiques sont largement en faveur des Guerriers Taeguk, qui affichent six victoires en neuf matches de qualification pour la Coupe du Monde face au même adversaire. En plus de ce retentissant succès, les Libanais ont enregistré deux matches nuls face aux Sud-Coréens. Dans l'autre confrontation du groupe, le Laos reçoit le Koweït.

Le joueur à suivre
Il y aura de la revanche dans l'air pour la République de Corée contre le Liban, après la défaite subie au même stade de la compétition il y a quatre ans. Le milieu de terrain Koo Ja-Cheol avait joué la totalité de cette étonnante défaite des Guerriers Taeguk. La nouvelle recrue de Augsbourg, en Bundesliga, est aussi précieux en attaque qu'en défense, des qualités indispensables pour que les Sud-Coréens conservent leur fauteuil de leader du Groupe G.   

Le saviez-vous ?
Le match contre les Émirats Arabes Unis marquera la troisième rencontre de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA disputée par la Palestine au Faisal Al-Husseini International Stadium d'Al-Ram. Les Palestiniens n'ont encore jamais connu la défaite à domicile, après avoir tenu en échec l'Afghanistan (1:1) et la Thaïlande (2:2) dans le tournoi préliminaire pour Brésil 2014.

Entendu…
"Nous respectons l'Iran, car c'est une grande équipe. Mais nous nous portons le maillot de l'Inde et nous représentons 1,24 milliard de personnes. C'est une grosse motivation pour nous tous" - Subrata Paul, capitaine de l'Inde

Quatrième journée :
8 septembre

Groupe A : Malaisie - Arabie Saoudite ; Palestine - Émirats Arabes Unis
Groupe B : Bangladesh - Jordanie ; Tadjikistan - Australie
Groupe C : Maldives - RP Chine ; Hongkong - Qatar
Groupe D : Inde - Iran ; Guam - Oman
Groupe E : Afghanistan - Japon ; Cambodge - Syrie
Groupe F : Thaïlande - Irak ; Chinese Taipei - Viêt-Nam
Groupe G : Liban - République de Corée ; Laos - Koweït
Groupe H : Yémen - Bahreïn ; Philippines - Ouzbékistan