À l'heure d'aborder la troisième journée des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, le Japon et l'Iran vont devoir oublier leurs débuts difficiles. Les matches à venir contre le Cambodge et Guam, respectivement, pourraient leur donner l'occasion de rebondir. Après avoir concédé une défaite inattendue pour son entrée en lice, l'Ouzbékistan veut se relancer face au Yémen.   

L'Australie, la République de Corée et l'Irak partiront quant à eux favoris, tout comme la RP Chine contre Hongkong. Il lui faudra pour cela faire abstraction d'une défaite historique et douloureuse face à son voisin. Enfin, Guam et Singapour vont tout donner pour protéger leur place au soleil. FIFA.com braque ses projecteurs sur la prochaine journée des qualifications asiatiques.

L'affiche
RP Chine - Hongkong 

L'avantage psychologique joue en faveur des Chinois, qui ont remporté 14 de leurs 20 duels face à Hongkong. Pourtant, ce sont les visiteurs qui peuvent trouver dans le passé des raisons d'y croire. Il y a 30 ans, Hongkong avait surpris sa puissante voisine en s'imposant 2:1. Cette victoire historique survenue le 19 mai avait coûté à la RP Chine sa qualification pour Mexique 1986. Le chaos provoqué par ce revers inattendu est resté dans les mémoires sous le nom "d'incident du 19 mai". La dernière confrontation entre les deux équipes dans la compétition préliminaire pour l'épreuve mondiale remonte à 2004. Les Chinois s'étaient nettement imposés 7:0 à domicile. Onze ans se sont écoulés et la Lóngzhī Duì a depuis renouvelé son effectif. Le capitaine Zheng Zhi est désormais le seul joueur encore en activité à avoir participé à cette rencontre.  

Hongkong compte dans ses rangs cinq joueurs de Kitchee, dont l'énergique milieu de terrain Lam Ka Wai. Les visiteurs sont arrivés à Shenyang bien décidés à rééditer l'exploit de 1985. Le sélectionneur chinois Alain Perrin a, quant à lui, promis que l'histoire ne se répéterait pas. Le Français sait parfaitement que son équipe devra prendre les trois points si elle veut se maintenir à hauteur de son principal adversaire dans ce groupe, le Qatar, qui accueillera dans le même temps le Bhoutan.  

Les autres rencontres
Dans le Groupe A, le nouveau sélectionneur saoudien Bert van Marwijk espère profiter de la réception du Timor Oriental pour bien débuter son mandat. Les Faucons Verts ont beau compter 70 places d'avance sur leur adversaire au Classement mondial FIFA/Coca-Cola, le technicien néerlandais se gardera bien de sous-estimer la détermination des visiteurs, qui ont tenu la Malaisie en échec (1:1). Pendant ce temps, les Émirats Arabes Unis donneront la réplique à une sélection malaisienne mal en point, toujours en quête d'un premier succès.

Au coude à coude en tête du Groupe B, l'Australie et la Jordanie auront la faveur des pronostics à l'heure d'affronter le Bangladesh et le Kirghizistan à domicile. Les Socceroos enregistrent le renfort du milieu offensif du Celtic Tom Rogic, de retour de blessure. Les attaquants Robbie Kruse et Massimo Luongo, qui avaient manqué la victoire (2:1) en terre kirghize, ont eux aussi été rappelés.

Fort de ses deux succès initiaux, Guam est en tête du Groupe D. Mais la nation insulaire se prépare à passer son test le plus sérieux à l'occasion d'un déplacement en Iran. Le souvenir de la défaite 19:0 concédée dans les préliminaires de Corée/Japon 2002 devrait fournir aux hommes de Gary White toute la motivation nécessaire pour briller à Téhéran. Désireux de rajeunir son groupe, le sélectionneur iranien Carlos Queiroz a convoqué le milieu de terrain Ali Karimi (Sepahan) et l'attaquant Kaveh Rezaei (Zob Ahan). L'autre affiche opposera pour la première fois Oman au Turkménistan. En cas de succès, l'équipe entraînée par Paul Le Guen pourrait s'emparer de la première place.

Le sélectionneur du Japon Vahid Halilhodzic alignera sa meilleure équipe au Cambodge. Favoris dans le Groupe E, les Samouraïs Bleus restent sur quatre matches sans victoire, dont un nul vierge à domicile face à Singapour. L'entraîneur bosnien a donc invité ses joueurs à tout donner pour gagner cette rencontre. L'habituel gardien Eiji Kawashima n'a cependant pas été retenu pour cette affiche. À l'autre bout du continent, les Singapouriens compteront sur leur dernier rempart Izwan Bin Mahbud pour repousser les tentatives d'attaquants de Sirye très en verve pour leur première sortie.

Dans le Groupe F, l'Irak fera son entrée en lice face à Chinese Taipei, qui reste sur une défaite contre la Thaïlande. Poids lourds du Groupe G, la République de Corée cherchera à justifier son statut aux dépens du Laos. Parallèlement, le Koweït accueillera Myanmar. Enfin, dans le Groupe H, les Ouzbeks n'ont plus le droit à l'erreur avant d'affronter le Yémen. Confortablement installée dans son fauteuil de leader, la RDP Corée pourrait, quant à elle, conforter sa position en remportant un troisième succès de rang face au Bahreïn.    

Le joueur à suivre
Le Japon se cherche un buteur depuis quelque temps, ce qui lui a récemment valu la lanterne rouge de la Coupe d'Asie de l'Est de l'EAFF. La montée en puissance de Takashi Usami pourrait cependant offrir une solution à Vahid Halilhodzic. L'ancien joueur du Bayern Munich occupe actuellement la tête du classement des meilleurs réalisateurs de J.League avec 16 unités. L'attaquant de Gamba Osaka compte également quatre buts en Ligue des champions de l'AFC.

Le saviez-vous ?
Deux équipes joueront à domicile loin de leurs bases. La Syrie accueille Singapour à Muscat (Oman), tandis que le Koweït donnera la réplique à Myanmar à Doha (Qatar).

Entendu…
"Nous nous étions fixé pour objectif de pointer en tête du groupe à l'issue des deux premières journées. Quand je l'ai dit, on m'a ri au nez. Les choses ont bien changé maintenant. Ceux qui nous prennent à la légère s'en mordront les doigts" - Gary White, sélectionneur de Guam

Le programme de la troisième journée :
Jeudi 3 septembre
Groupe A : Émirats Arabes Unis - Malaisie ; Arabie Saoudite - Timor Oriental
Groupe B : Australie - Bangladesh ; Jordanie - Kirghizistan
Groupe C : RP Chine - Hongkong ; Qatar - Bhoutan
Groupe D : Iran - Guam ; Oman - Turkménistan
Groupe E : Japon - Cambodge ; Syrie - Singapour
Groupe F : Irak - Chinese Taipei*
Groupe G : République de Corée - Laos ; Koweït - Myanmar
Groupe H : Bahreïn - RDP Corée ; Ouzbékistan - Yémen
*Tous les matches impliquant l'Indonésie ont été annulés suite à la suspension de son association nationale.