Suivez nous sur
Liban

Oumari, d'exclu à plus-value

(FIFA.com)
Joan Oumari of Lebanon in action

Après avoir reçu un carton rouge à l'occasion de son premier match international face à la Syrie, Joan Oumari ne donnait pas cher de ses chances de porter à nouveau le maillot du Liban. Son exclusion à la dernière minute n'avait pourtant pas empêché les siens de s'imposer 2:0, le 6 septembre 2013. Le défenseur, qui évolue en deuxième division allemande au FSV Francfort, n'a rien oublié de l'incident. "Je n'étais pas titulaire et je suis entré à la 55ème minute. Dans les dernières secondes, j'ai sauté pour reprendre une balle haute et ma main a heurté le visage d'un joueur syrien. L'arbitre m'a donné directement un carton rouge", raconte-t-il au micro de* FIFA.com*. "Ce n'était pas intentionnel et j'ai été très déçu de recevoir ce carton pour mon premier match avec la sélection. Ce sont des choses qui arrivent dans le football. Vous pouvez être le meilleur joueur du match un jour et le plus mauvais une autre fois", ajoute-t-il, philosophe.

Trois jours après, la sélection libanaise disputait un match amical au Qatar, tandis qu'Oumari faisait ses valises pour rentrer en Allemagne, convaincu à 27 ans, d'être exclu de la sélection pour toujours. "Tout n'allait pas au mieux avec le sélectionneur et j'ai dit au manager de la sélection que je ne m'attendais pas à revenir", admet-il "Je suis rentré en Allemagne convaincu de ne pas avoir eu de chance, mais je pensais sincèrement que je n'aurais plus d'autre opportunité de jouer en équipe nationale".

Les soucis internationaux laissés de côté, Oumari s'est imposé dans son club et a joué 28 matches de deuxième division. Ce chiffre aurait même pu être supérieur s'il n'avait récolté - encore - un carton rouge face au Dynamo Dresde, lors de la 21ème journée. "Je me rappelle encore très bien ce match car ce carton rouge m'a fait pleurer, malgré notre victoire 3:2", regrette-t-il. "J'ai reçu ce carton seulement 10 minutes après le coup d'envoi alors que ma mère et ma sœur avaient fait plus de 500 kilomètres depuis Berlin pour me voir jouer ce match. Je suis rentré directement aux vestiaires, je me suis assis et j'ai pleuré à chaudes larmes car j'ai senti que je les avais déçues."

Seconde chance
Pourtant, avec l'arrivée de Miodrag Radulovic à la tête de la sélection en mai 2015, Oumari a été de nouveau convoqué et a depuis réussi à gagner la confiance du sélectionneur monténégrin. Il a ainsi participé à la totalité des deux premiers matches des qualifications de la zone Asie pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. "J'ai été très heureux d'être rappelé car j'avais enfin la chance de me faire justice", savoure-t-il. "Lors de mon deuxième match international, j'avais de l'appréhension car j'étais légèrement blessé au pied gauche. Mais je me suis dit que si je n'étais pas à la hauteur, je n'aurais cette fois pas d'autre occasion."

Le rendez-vous s'est finalement bien passé, et aucun carton rouge n'est venu alourdir son dossier. Mais le test le plus important pour Oumari et le sélectionneur Radulovic aura lieu le 8 septembre 2015 face à la République de Corée, à l'occasion de la troisième journée des préliminaires de Russie 2018. Cette affiche face au leader du groupe, qui a écrasé le Laos (8:0) lors de la dernière journée s'annonce déjà décisive. "La Corée du Sud est une bonne équipe mais elle n'est pas imbattable", assure cependant Oumari. "Les Coréens savent que nous possédons des joueurs rapides, qui peuvent faire mal en contre-attaque. Même si le résultat n'est pas en notre faveur à la fin, je suis sûr que nous ferons un bon match."

Et histoire de se donner confiance, Oumari conclut sur le ton de la plaisanterie en se fixant un défi personnel : "Je vais tout faire pour ne pas recevoir de carton rouge dans ce match mais, si ça se produit, j'espère que nous l'emporterons !"

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Surprises et scores fleuves

04 sept. 2015

Coupe du Monde de la FIFA™

Maraaba-Seyam, milieux mais pas que...

04 sept. 2015

Coupe du Monde de la FIFA™

Sabri de retour parmi les Lions

01 sept. 2015