LE FILM DE LA JOURNÉE - Les Grues ougandaises ont éclipsé les Black Stars tandis que l’Égypte a su rebondir au Congo. Le Burkina Faso a raté deux penalties et eu besoin d’un but de dernière minute pour partager les points avec l’Afrique du Sud. Les Éléphants poursuivent leur démonstration et le Nigeria avance d’un pas ferme dans un groupe des plus compliqués.

FIFA.com revient sur les matches de la première journée de la phase finale des qualifications africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA.

Résultats
Groupe A : RD Congo 4:0 Libye, Tunisie 2:0 Guinée
Groupe B : Zambie 1:2 Nigeria, Algérie 1:1 Cameroun
Groupe C : Gabon 0:0 Maroc, Côte d'Ivoire 3:1 Mali
Groupe D : Sénégal 2:0 Cap-Vert, Burkina Faso 1:1 Afrique du Sud
Groupe E : Congo 1:2 Égypte, Ghana 0:0 Ouganda

L’affiche
Congo 1:2 Égypte
Buts : Ferebory Dore (24') pour le Congo ; Mohamed Salah (41'), Abdallah Said (58')

La dernière apparition de l’Égypte sur la scène mondiale remonte à 1990, une époque où la plupart des membres de l’équipe actuelle n’étaient même pas nés. Si les joueurs présents à Brazzaville pour disputer le premier match du Groupe E avaient pleinement conscience de l’importance de partir du bon pied, ils se sont trouvés rapidement menés. Dès le milieu de la première mi-temps, Ferebory Dore a ouvert le score de la tête pour les locaux après un mauvais renvoi adverse. Les visiteurs ont équilibré les débats peu après la pause sur un centre de Mohamed Abdel-Shafy transformé par Mohamed Salah, qui a ainsi effacé ses deux précédents échecs. Mais le pire était à venir pour les fans congolais, qui ont vu Abdallah Said donner l’avantage aux Pharaons à l’heure de jeu sur un service de Salah. C'est Essam El Hadary, gardien vétéran de 43 ans, qui a sauvé les trois points en toute fin de rencontre en enchaînant les arrêts décisifs.

Les autres rencontres
Dans l’autre rencontre du Groupe E, l’Ouganda a créé la surprise en tenant en échec le Ghana à Tamale. L’équipe locale a pourtant dominé tant et plus pendant les 90 minutes de jeu, mais Dennis Onyango a tenu la baraque dans les cages des Grues. Dans le Groupe A, un doublé de Dieumerci Mbokani a permis à la RD Congo de signer la plus large victoire du week-end : 4:0 face à la Libye. Elle y devance la Tunisie, victorieuse 2:0 de la Guinée grâce à des réalisations d’Aymen Abdennour et d’Anis Ben-Hatira.

À Ouagadougou, le Burkina Faso a raté deux penalties et obtenu une égalisation in extremis 1:1 contre l’Afrique du Sud grâce à Banou Diawara. Le gardien adverse, Itumeleng Khune, avait repoussé la tentative de Jonathan Pitroïpa tandis qu’Alain Traoré s’était manqué sur la sienne. Le Sénégal, favori de la poule, s’est défait du Cap-Vert sur le score de 2:0, ce qui le propulse au sommet du Groupe D devant le Burkina Faso et l’Afrique du Sud. Le vétéran ivoirien Gervinho a inscrit l’un des buts de la victoire 3:1 des Éléphants sur le Mali à Bouake. Toujours aussi impressionnants, ils pointent en tête du Groupe C devant le Gabon, hôte de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui a été contraint à un nul sans buts par le Maroc à Franceville.

Dans le Groupe B, trois des quatre représentants africains aux Coupes du Monde 2010 et 2014 se battront pour un seul billet. Le Nigeria peut remercier son contingent de la Premier League, grâce auquel il s’est imposé 2:1 en Zambie. Les buts des Super Eagles ont été inscrits par Alex Iwobi, sociétaire d’Arsenal, et par Kelechi Iheanacho, de Manchester City. Dans l’autre choc, le Cameroun a obtenu un point sur le terrain de l’Algérie après un nul 1:1. El Arabi Soudani a ouvert précocement le score pour les locaux, mais Benjamin Moukandjo a égalisé en milieu de première mi-temps.

Le joueur
Kelechi Iheanacho, joueur de Manchester City, a récemment rejoint le cercle des 16 joueurs ayant atteint la barre de 20 buts en Premier League avant leur 20ème anniversaire. L’attaquant a signé un autre but très important pour les Super Eagles nigérians. Après avoir évité le gardien Kennedy Mweene, Iheanacho a réussi à trouver le fond des filets malgré une position excentrée et le retour des trois défenseurs zambiens.

La stat
6 - 
Comme le nombre de matches entre le Congo et l’Égypte. Mais aucun de ces matches n’a accouché d’un nul, les Pharaons arrachant ce week-end à Brazzaville leur cinquième succès sur les Diables Rouges à la faveur d’une belle remontée.

Le saviez-vous ?
La Côte d'Ivoire en est à 24 matches de qualification à la Coupe du Monde sans défaite. Il faut remonter à septembre 2005 pour trouver trace d’un revers (3:2), qui lui avait été infligé à domicile par le Cameroun. Depuis, les Éléphants se sont imposés à 17 reprises et ont concédé 7 nuls.

Entendu...
"Mener 1:0, c’est super, mais je pense que l’on doit apprendre à tuer le match. Le Burkina a raté un deuxième penalty et cela nous a laissé encore une chance. Donc c’est la frustration qui prédomine. On a laissé filer les trois points à la dernière minute. On veut aller à la Coupe du Monde et on va jouer tous ces matches comme si c’étaient des finales. On veut devenir intraitables à domicile" - Dean Furman, milieu de terrain de l'Afrique du Sud