LE FILM DE LA JOURNÉE - L'Allemagne, tenante du titre mondial, et l'Angleterre, avec un nouveau sélectionneur, s'en sont sorties haut la main ce samedi 8 octobre dans les qualifications européennes pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. La Slovaquie et la République tchèque ont au contraire déçu, tandis que l'Azerbaïdjan et le Monténégro ont réalisé une grande performance contre la Norvège et le Kazakhstan. FIFA.com fait le point sur la deuxième journée dans les Groupes C, E et F.

Les résultats
Groupe C : 
Allemagne 3:0 République tchèque, Azerbaïdjan 1:0 Norvège, Irlande du Nord 4:0 Saint-Marin
Groupe E : 
Arménie 0:5 Roumanie, Monténégro 5:0 Kazakhstan 5:0, Pologne 3:2 Danemark
Groupe F : 
Angleterre 2:0 Malte, Slovénie 1:0 Slovaquie, Écosse 1:1 Lituanie

L'affiche
Allemagne 3:0 République tchèque

Les champions du monde en titre avaient un vieux compte à régler avec les Tchèques depuis qu'ils s'étaient inclinés 0:3 lors de leur dernier duel, disputé en 2007 dans le cadre des éliminatoires de l'UEFA EURO, à domicile qui plus est. Ce revers constituait la deuxième plus large défaite de l'Allemagne dans un match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA™ ou l'UEFA EURO. À Hambourg, la Nationalmannschaft s'est au contraire montrée souveraine et a remporté, grâce à un doublé de Thomas Mueller (13', 65') et à un but de Toni Kroos (49'), sa deuxième victoire en deux matches, s'adjugeant ainsi la tête du Groupe C. Mueller en est déjà à quatre buts inscrits depuis le début de cette campagne qualificative.

Les autres rencontres
Derrière les Allemands, les deuxième et troisième places du groupe sont respectivement occupées par l'Azerbaïdjan et l'Irlande du Nord, deux outsiders qui restent invaincus pour le moment.

Dans le Groupe E, la Roumanie et le Monténégro progressent exactement au même rythme, affichant chacun quatre points et une différence de buts de 6:1. Les deux formations, qui avaient quitté leur adversaire sur un nul 1:1 à l'issue de leur premier match, ont toutes les deux enregistré une large victoire 5:0, l'une contre l'Arménie et l'autre face au Kazakhstan. Les dix buts ont été inscrits par dix buteurs différents.

Dans le Groupe F, l'Angleterre, dirigée par son nouveau sélectionneur Gareth Southgate, s'est imposée en une mi-temps face à Malte (2:0), ce qui fait d'elle la seule équipe de cette poule qui comptabilise le maximum de points possible, avec la première place à la clé. L'Écosse, deuxième, a évité de justesse une défaite face à la Lituanie grâce à un but tardif de James McArthur (89'). Fiodor Cernych avait ouvert le score pour les siens à l'heure de jeu.

Le joueur
Lors de cette journée, Robert Lewandowski a été pour la Pologne ce qu'ont été Cristiano Ronaldo pour le Portugal (quatre buts inscrits) et Mario Mandzukic pour la Croatie (trois buts). L'attaquant du Bayern Munich a signé les trois réalisations de la victoire 3:2 de son équipe face au Danemark (20', 36' sur penalty, 47') et offert aux Polonais leur première victoire dans ces qualifications.

La stat
6 - 
Avec deux succès décrochés en deux rencontres, l'Azerbaïdjan affiche désormais six points à son compteur. C'est d'ores et déjà le meilleur parcours qu'il ait jamais réalisé dans les éliminatoires de l'épreuve mondiale. Dans les qualifications pour l'édition 2014 au Brésil, en finissant à la quatrième place de son groupe, l'Azerbaïdjan avait établi un nouveau record de son histoire, record qu'il vient de battre.

Le saviez-vous ? 
Avec ce match contre la République tchèque, Joachim Löw a dirigé sa 140ème rencontre à la tête de l'Allemagne et ainsi battu Helmut Schön (139). Dans l'histoire des sélectionneurs nationaux, Löw n'est plus devancé que par Sepp Herberger (167 matches), l'entraîneur sacré champion du monde en 1954. Löw est cependant celui qui affiche le meilleur taux de réussite : 93 victoires enregistrées en 140 matches.

Entendu…
"Nous aurions bien sûr aimé offrir quatre ou cinq buts à nos fans, mais il ne faut pas oublier que Malte a seulement perdu 0:1 contre la Croatie et contre l'Italie lors les dernières qualifications. Mon travail, c'est de faire en sorte que nous défendions notre première place. Nous avons réussi" - Gareth Southgate, sélectionneur de l'Angleterre