Dans cette deuxième journée - sur six - de la phase de groupes des qualifications de la CAF, l'enjeu est de taille pour les 20 équipes africaines encore en lice pour une qualification à la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Les réceptions de l'Algérie par le Nigeria et du Sénégal par l'Afrique du Sud sont deux des grands chocs de la journée, que détaille FIFA.com.

L'affiche
Nigeria - Algérie
L'Algérie, le Nigeria et le Cameroun ont représenté l'Afrique lors des deux dernières phases finales de Coupe du Monde et aimeraient bien faire la passe de trois. Mais ces trois grandes puissances du football africain - qui totalisent 16 participations à la Coupe du Monde - ont été placées toutes les trois dans le Groupe B. Côté spectacle, chacune de ces six journées de qualifications africaines comportera un match mettant aux prises deux équipes vétéranes des éditions 2010 et 2014 du Mondial. Ce 12 novembre, le Nigeria et l'Algérie vont être amenés à en découdre, à Uyo.

Le sélectionneur des Super Eagles, Gernot Rohr, affiche sa confiance après la victoire sur la Zambie lors de la journée inaugurale. L'ancien joueur de Bordeaux et du Bayern Munich a convoqué tout un contingent de Nigérians évoluant en Premier League anglaise, à l'image de Mikel John Obi, Victor Moses, Alex Iwobi, Kelechi Iheanacho, Odion Ighalo ou encore Ahmed Musa.

Le Nigeria reste sur une série de quatre victoires consécutives : sur le Mali et le Luxembourg en amical, sur la Tanzanie en Coupe d'Afrique des Nations de la CAF et sur la Zambie lors de la première journée des qualifications. À chacune de ces quatre rencontres, Iheanacho a trouvé le chemin des filets. L'Algérie, de son côté, a concédé le nul à domicile lors de la journée inaugurale, face au Cameroun. Les Fennecs savent qu'une défaite les reléguerait déjà à cinq points des Super Eagles, avec seulement quatre matches à jouer.

Les autres rencontres
Si la confrontation entre le Nigeria et l'Algérie est l'affiche de cette deuxième journée, le déplacement du Sénégal en Afrique du Sud, dans le Groupe D, ne vient pas loin derrière. Les Lions de la Teranga ont réussi leur entrée en matière en s'imposant 2:0 contre le Cap-Vert. Dans le même temps, les Bafana Bafana ramenaient un point du Burkina Faso. Après la qualification ratée pour la CAN, Shakes Mashaba est sous pression pour qualifier son équipe pour la Russie, même si le Sénégal est considéré comme le favori du groupe.

Autre duel prometteur, la confrontation à Marrakech entre le Maroc d'Hervé Renard et la Côte d'Ivoire, une équipe avec laquelle le Français avait remporté la CAN 2015. Les Éléphants ont gagné leur premier match dans le Groupe C, contre le Mali, tandis qu'au même moment le Maroc et le Gabon se neutralisaient (0:0). Les rivaux nord-africains que sont la Libye et la Tunisie croiseront le fer à Alger et l'autre confrontation du Groupe A verra la visite de la RD Congo en Guinée. Les deux équipes en déplacement avaient pris les trois points lors de la première journée.

Les joueurs à suivre
Avant le match à domicile du Cameroun contre la Zambie, l'entraîneur des Lions indomptables a renouvelé sa confiance à Benjamin Moukandjo pour porter le brassard de capitaine, malgré la pression extérieure pour que le privilège revienne à Stéphane Mbia. Mais l'ancien milieu de terrain de Rennes et de Marseille n'a pas été convoqué pour ce match. Quant à Moukandjo, l'attaquant lorientais de 27 ans avait égalisé contre l'Algérie lors de la précédente journée. La qualité de sa performance contre la Zambie sera déterminante pour l'avenir de Hugo Broos et des Lions indomptables.

Lors de la précédente journée, le gardien sud-africain Itumeleng Khune avait affiché une forme étincelante malgré une gastro-entérite. Le vétéran des Kaiser Chiefs avait notamment repoussé un penalty du Burkinabé Jonathan Pitroipa. Alain Traoré en avait manqué un autre, et Khune avait aligné une série de parades, sans pouvoir toutefois empêcher l'égalisation du Burkina Faso en toute fin de partie. S'il parvient à ne pas encaisser de but contre le Sénégal, ce serait la première fois que les Bafana Bafana ne concèdent pas de but dans un match de compétition depuis janvier 2015.

Le saviez-vous ?
Les fans de l'Égypte ont dû se poser quelques questions lorsqu'ils ont vu que le Ghana avait été tiré dans la même poule que les Pharaons, à savoir dans le Groupe E. En effet, dans les qualifications pour Brésil 2014, les Black Stars avaient écrasé les espoirs de longue date de l'Égypte de participer à une Coupe du Monde en s'imposant 6:1 à l'aller, enlevant quasiment tout enjeu au match retour. A Alexandrie, les Pharaons tenteront de prendre leur revanche.

Entendu…
"Il y aura un aspect émotionnel important, mais nous allons devoir ignorer tout cela car nous jouons contre la Côte d'Ivoire, une équipe toujours compliquée. Ça va être dur. Nous devrons être au mieux." - Hervé Renard, sélectionneur du Maroc