Les supporters qui se rendront en 2022 au Stade Al Bayt - Al Khor City traverseront un espace paysager semblable à celui de l’Aspire Park, avant d’arriver au pied d’une enceinte inspirée des tentes traditionnelles arabes culminant à 37 mètres de haut. Ses 60 000 places seront confortablement réparties sur trois niveaux. Les sièges rappelleront les couleurs qui ornent généralement l’intérieur des tentes – noir, rouge et blanc – et un toit amovible permettra de faire baisser la température afin de pouvoir y jouer au football tout au long de l’année.

Les travaux avancent désormais à grands pas après l’installation réussie des fondations et des premières sections des murs de 12 mètres du niveau inférieur, qui supporteront le poids de l’ensemble de la structure du stade. Potentiellement amenée à accueillir une demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, l’enceinte disposera d’un toit futuriste rétractable utilisant un mécanisme semblable à celui du court central de Wimbledon. Ce toit pourra être fermé complètement en l’espace de 20 minutes.

Directeur du projet Stade Al Bayt à la Fondation Aspire Zone, le Dr Nasser Al-Hajeri confirme l’avancée des travaux sur plusieurs fronts. "Nous pouvons désormais voir s’élever la structure principale du stade, le chantier prend de la hauteur", confie-t-il à sc.qa. "Des travaux d’excavation et de drainage ont également lieu sur le site, ainsi que l’installation des raccords de tuyauterie et l’aménagement récent de la pépinière d’arbres", ajoute-t-il. "Nous pouvons voir globalement que le chantier avance bien et de nouvelles étapes seront franchies dans les semaines et les mois à venir."

Alors que la structure du stade continue à prendre forme, le gros œuvre de l’un des deux tunnels des joueurs est déjà terminé et est en cours sur le second. Plusieurs colonnes de soutien, dont le point culminant atteint aujourd’hui 21 mètres, ont été mises en places aux côtés de contreforts, qui, une fois achevés, porteront les deux niveaux supérieurs d’une structure s’élevant alors jusqu’à 37 mètres.

Quelque 21 grues sont actuellement utilisées sur le site, dont une grue géante de 280 tonnes, et 95 % des fondations ont été posées. Prochaine étape des travaux : installer la dalle supérieure et les autres éléments préfabriqués qui donneront sa forme à l’enceinte. Alors que la fin du chantier est prévue pour 2018, quelques exemplaires des sièges qui orneront le stade sont déjà arrivés sur place.

"Une entreprise qatarie a été choisie pour concevoir, fabriquer, acheminer et installer les sièges, qui rappelleront ceux utilisés dans les tentes traditionnelles dont le stade s’inspire", détaille l’ingénieur Mohemed Ahmed, Responsable des projets Stade international Khalifa et Stade Al Bayt au Comité Suprême pour la Livraison et l’Héritage (SC). "La conception, la fabrication et l’installation des sièges doit débuter l’an prochain pour l’ensemble des trois niveaux", poursuit-il. "Deux d’entre eux sont constitués d’une structure classique préfabriquée, tandis que le troisième, en acier de construction, accueillera des sièges modulaires qui seront enlevés à l’issue du tournoi."

Inspirée des tentes dressées par les nomades de la région, l’architecture du stade reflète l’histoire et la culture du Qatar. Sa construction modulaire comprendra une couronne supérieure de sièges amenés à être retirés après la compétition, réduisant ainsi la capacité du stade à 32 000 places.

L’enceinte sera climatisée à l’aide de plusieurs dispositifs de refroidissement répartis tout autour du site, qui recevront l’eau refroidie dans la centrale énergétique à proximité. Les entreprises Galfar Al Misnad, Salini Impregilo Group et Cimolai sont conjointement chargées des travaux principaux du stade et de la centrale énergétique. Les entreprises locales Bin Omran Trading & Contracting et Al Sulaiteen Agricultural & Industrial Complex travaillent quant à elle respectivement sur les infrastructures préfabriquées et les aménagements paysagers.

Le Stade Al Bayt est l’une des huit enceintes de la Coupe du Monde 2022 actuellement en cours de construction au Qatar. La sécurité continue d’être la priorité numéro un sur l’ensemble des sites du SC, dont les Normes de bien-être des travailleurs sont appliquées partout.