L’architecture du Khalifa International Stadium, dont les travaux de rénovation devraient s’achever fin 2016, répond aux normes de durabilité. L’enceinte a récemment obtenu le classement provisoire quatre étoiles du Système Mondial d’Évaluation de la Durabilité (GSAS), géré par l’Organisation du Golfe pour la Recherche et le Développement (GORD). C’est le premier certificat attribué par le GORD à un projet de rénovation.

"Nous sommes très fiers de cette reconnaissance, qui met en avant les efforts effectués pendant la rénovation du Khalifa International Stadium pour en faire un site durable", se félicite l’ingénieur Mansoor Al-Muhannadi, Responsable de projet à la Fondation Aspire Zone. "Les spectateurs auront par ailleurs la possibilité de se rendre au stade de façon écologique, grâce à l’accès direct aux infrastructures de transport, dont les stations voisines du métro de Doha."

"C’est un grand pas en avant pour le Khalifa International Stadium", se réjouit de son côté l’ingénieur Mohemed Ahmed, Responsable de projet au Comité Suprême pour la Livraison et l’Héritage (SC) pour le Khalifa International Stadium et l’Al Bayt Stadium - Al Khor City. "Un travail conséquent a été nécessaire pour s’assurer que cette infrastructure rénovée réponde aux exigences les plus strictes en termes de durabilité."

"Ce stade a obtenu de très bons résultats dans plusieurs domaines, notamment son emplacement, la proximité des transports publics, l’approvisionnement local des matériaux et le fait qu’il ait été rénové et modernisé selon les plus hautes normes internationales, plutôt que d’avoir construit une toute nouvelle infrastructure."

La distinction du GORD - une organisation basée au Qatar - conforte le SC dans son choix de faire confiance à une entreprise locale, alors qu’il continue à avancer à grands pas vers 2022. "Nous sommes heureux de travailler à la fois avec la Fondation Aspire Zone, chargée des travaux du Khalifa International Stadium, et le GORD, afin de construire un héritage durable, non seulement au Qatar, mais dans l’ensemble de la région", ajoute Ahmed.

Une exigence quatre étoiles
"Des stades plus verts sont essentiels pour la durabilité et l’héritage des Coupes du Monde de la FIFA et c’est la raison pour laquelle la FIFA a élargi ses exigences, rendant obligatoires les certificats de durabilité pour tous les stades", confie Federico Addiechi, Responsable de la Durabilité à la FIFA. "Nous avons, à cet effet, analysé et approuvé les normes GSAS choisies par le Comité Suprême et nous sommes très heureux de voir que la rénovation du Khalifa International Stadium ait déjà répondu aux critères de certification provisoire."

Le SC exige que chaque stade amené à accueillir la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ obtienne au minimum un classement quatre étoiles, afin de respecter les exigences de la FIFA en termes de durabilité pour les sites de la compétition. C’est déjà le cas depuis 2015 pour l’Al Wakrah Stadium.

Les quatre étoiles GSAS des stades Khalifa et Al Wakrah en font deux des enceintes les plus durables du Moyen-Orient et de la région nord-africaine. Le classement provisoire du Khalifa International Stadium, qui devrait être le premier site de la Coupe du Monde 2022 à bénéficier d’un système d’éclairage par LED, a été reconnu par une attestation de conformité. Le certificat final sera décerné une fois les travaux terminés et après de plus amples inspections.

Créé en 2009, en collaboration avec l’Université de Pennsylvanie, aux États-Unis, le GSAS est un système d’évaluation de construction écologique. Les normes internationales les plus répandues en la matière ont été prises en considération et modifiées afin de s’adapter au climat et aux traditions des pays du Golfe.

Le GORD prend en compte les éléments suivants pour ses évaluations : connectivité urbaine, sites, énergies, eau, matériaux, environnement intérieur, valeur culturelle et économique, opérations.

Le SC a permis, au cours des deux dernières années, à 35 employés de participer au projet d’accréditation professionnelle du GSAS. Certains d’entre eux ont passé un examen afin de devenir des professionnels verts certifiés GSAS.