Nous avons remonté le temps pour revivre la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™. Il y a dix ans, jour pour jour, le capitaine italien Fabio Cannavaro brandissait le trophée de l'épreuve suprême au stade olympique de Berlin et célébrait le quatrième titre mondial de son pays.

À l'occasion de ce dixième anniversaire, FIFA.com a publié, du 1er au 9 juillet, des articles, photos et vidéos rappelant des moments forts, des anecdotes et des faits marquants désormais entrés dans la légende du conte d'été de 2006.

Une scène de la finale de cette 18ème Coupe du Monde de la FIFA™ restera définitivement gravée dans les mémoires des fans : il s'agit d'un carton rouge qui est certainement devenu le plus célèbre de l'histoire. L'arbitre argentin de la rencontre, Horacio Elizondo, nous explique comment s'est déroulé, de son point de vue particulier, l'événement qui allait marquer la fin de la carrière de joueur de Zinédine Zidane. L'exclamation effarée lancée par l'Uruguayen Enzo Francescoli à ce moment-là reflétait parfaitement ce qu'avaient sur le cœur de très nombreux supporters de Zizou. L'idole de l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France se souvient de la sortie de Zidane. Il est intéressant de noter qu'il considère ne pas toujours avoir été lui-même un bon exemple à suivre.

Pluie de cartons et papier mystérieux
Le huitième de finale qui a opposé les Pays-Bas et le Portugal est également entré dans les annales. Là encore, une histoire de cartons a joué un rôle décisif : 16 cartons jaunes et quatre rouges, plus précisément. Un record pour un match dans un tournoi estampillé FIFA. Dix ans après, nous nous sommes entretenus avec l'arbitre Valentin Ivanov au sujet de ce duel désormais surnommé la Bataille de Nuremberg.

À vous aussi, nous adressons un petit carton : un billet d'entrée pour une visite privée du Musée du Football mondial de la FIFA à Zurich. Dans cette nouvelle demeure de l'histoire du football mondial, l'édition 2006 de la compétition reine possède bien sûr ses propres vitrines, qui recèlent de nombreux objets uniques. Trois grands noms sont particulièrement mis en avant par ces trésors : Gianluigi Buffon, Andrea Pirlo et Marcello Lippi. 

Pendant la séance de tirs au but en quart de finale face à l'Argentine, le gardien allemand Jens Lehmann s'est illustré au stade olympique de Berlin en arrêtant deux frappes décisives, mais aussi en sortant un petit morceau de papier qu'il consultait avant chaque tentative argentine. Peut-être vous êtes-vous posé des questions sur ce que contenait cette fameuse fiche ? Nous revenons pour vous sur l'anecdote du bout de papier le plus célèbre de l'histoire de la Coupe du Monde de la FIFA™.

Avant la compétition, de nombreux experts et bookmakers ne s'attendaient pas à voir l'Italie aller aussi loin. La future championne du monde était considérée comme un outsider. Pour tous les amateurs de football et de nombres, nous avons compilé quelques faits et chiffres intéressants sur le sacre de l'équipe d'Italie en 2006. Savez-vous, par exemple, combien de tacles réussis ont été effectués par le milieu de terrain Gennaro Gattuso sur l'ensemble de ce tournoi, qui allait mener son équipe sur le trône mondial ?

Enfin, au menu de ce voyage à travers le temps pour redécouvrir le conte d'été 2006, nous vous proposons une dernière surprise. Si vous aimez l'intensité, la passion et l'émotion dans le football, vous allez adorer cette vidéo : Il Capitano Fabio Cannavaro a revu et commenté pour nous les scènes-clés de la finale du 9 juillet 2006 à Berlin. Dix ans après le triomphe, ses émotions sont plus vives que jamais.

Avec FIFA.com, replongez-vous dans le passé. Bon voyage !