Le Bélarus n'a jamais été un adversaire facile pour la France et cette entrée en matière dans les qualifications européennes de la Coupe du Monde de la FIFA n'a pas fait exception à la règle. Les Bleus ont dominé leurs adversaires mais ne rapportent que le point du match nul de Borisov. 

Les Tricolores ont monopolisé le cuir lors du premier acte mais ont peiné à porter le danger dans la surface adverse, bien gardée par la combativité et les qualités athlétiques des locaux. Ces derniers ont toutefois commencé à montrer des signes de fatigue après la pause face à la pression redoublée des Bleus, emmenés par un Antoine Griezmann inspiré comme sur cette ouverture en talonnade pour Olivier Giroud, qui n'a pas cadré (53'). 

Grizou s'est à nouveau illustré quelques minutes plus tard avec un superbe coup franc sorti par Andrei Gorbunov (58') puis Giroud a placé sa tête sur la barre sur le corner qui a suivi (59'). La déviation de Layvin Kurzawa sur un coup franc de Dimitri Payet a également mis en valeur les réflexes du gardien biélorusse (65'), tout comme comme celle de Griezmann sur un centre fuyant de Moussa Sissoko (68'). 

Les hommes de Didier Deschamps devront faire preuve de plus de réussite face à la Bulgarie le 7 octobre prochain, cette fois à domicile, tandis que le Bélarus fera un déplacement délicat aux Pays-Bas.