LE FILM DE LA JOURNÉE - Quelques-uns des dix derniers matches au programme de la journée inaugurale des qualifications européennes pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ ont tenu les supporters en haleine jusqu'au bout, y compris le match entre l'Albanie et l'ARY Macédoine, abandonné la veille. La France et le Portugal, finalistes de l'UEFA EURO 2016, ont quant à eux manqué leur entrée en matière.

Les résultats
Groupe A :
Suède 1:1 Pays-Bas ; Bulgarie 4:3 Luxembourg ; Bélarus 0:0 France
Groupe B : îles Féroé 0:0 Hongrie ; Suisse 2:0 Portugal ; Andorre 0:1 Lettonie
Groupe G : Albanie 2:1 ARY Macédoine
Groupe H :
Gibraltar 1:4 Grèce ; Chypre 0:3 Belgique ; Bosnie-et-Herzégovine 5:0 Estonie

L'affiche
Suisse - Portugal
Arrivés à Bâle avec de grandes ambitions, les Portugais ont dû revoir leur copie après une demi-heure de jeu. Breel Embolo (23ème) et Admir Mehmedi (30ème) ont rapidement lancé la Nati sur la voie du succès. Privés de Cristiano Ronaldo et de Renato Sanches, les visiteurs se sont rués à l'attaque au retour des vestiaires, sans toutefois trouver la faille dans la défense helvète.  

Les autres rencontres
Forts de cette victoire, les Suisses ont pris d'entrée les commandes du Groupe B devant la Lettonie, vainqueur (1:0) d'Andorre. Les îles Féroé et la Hongrie se sont séparées sur un nul vierge.   

Dans le Groupe A, la Bulgarie occupe provisoirement le fauteuil de leader, profitant des nuls concédés par la France (0:0 au Bélarus) et par les Pays-Bas (1:1 en Suède) pour bousculer l'ordre établi.  

Interrompu la veille à 1:1 en raison de mauvaises conditions météo, le match entre l'Albanie et l'ARY Macédoine s'est conclu sur une courte victoire (2:1) des hôtes, en ouverture du Groupe G. Le but de la victoire albanaise a été inscrit par Bekim Bala en toute fin de partie.

Avec 13 réalisations en trois matches, le Groupe H a été le plus prolifique. La Grèce s'est ainsi largement imposée (4:1) sur la pelouse de Gibraltar, nouveau venu au sein de la FIFA. La Belgique, qui a un temps occupé la première place du Classement mondial FIFA/Coca-Cola, s'est rassurée en dominant Chypre 3:0, grâce notamment à un doublé de Romelu Lukaku (13ème et 61ème). Yannick Carrasco s'est chargé de clore le score à neuf minutes du terme. Pendant ce temps, la Bosnie-et-Herzégovine a signé la deuxième plus large victoire de cette première journée en Europe, aux dépens de l'Estonie (5:0). Seule l'Espagne a fait mieux, en dominant le Liechtenstein 8:0.  

Le joueur
Auteur de l'égalisation contre la Grèce à la 26ème minute, Liam Walker est entré dans l'histoire. Le milieu de terrain est le premier joueur de Gibraltar à marquer dans un match de compétition FIFA. Sa joie a cependant été de courte durée puisque les Grecs ont fait mouche à trois reprises dans les trois dernières minutes de la première mi-temps pour reprendre une confortable avance (4:1).  

La stat
60 - Il n'a manqué que 60 secondes au Luxembourg pour inscrire enfin son premier point face à la Bulgarie, en 13 confrontations. Malheureusement pour les visiteurs, Aleksandar Tonev a fait basculer la victoire dans le camp bulgare à la 92ème minute. Un peu plus tôt, Aurélien Joachim avait donné l'avantage aux siens en marquant à deux reprises (60ème et 62ème), avant que Marcelinho ne remette les deux équipes à égalité (65ème). À l'issue du premier quart d'heure, Dimitar Rangelov avait débloqué la situation en faveur des Bulgares. Florian Bohnert a bien cru arracher le point du nul en trompant le portier adverse à la 91ème minute, mais c'était sans compter sur la réaction d'orgueil de Tonev.  

Le saviez-vous ?
Il ne fait pas bon entamer des qualifications pour la Coupe du Monde contre la Belgique. Pour la 14ème fois de suite, les Diables Rouges ont débuté leur parcours par une victoire. Il faut remonter aux préliminaires de Suède 1960 pour trouver trace du dernier faux départ des Belges. 

Entendu...
"Entre le gardien qui fait des arrêts, les poteaux, on n'a pas eu beaucoup de chance. On était venu ici pour gagner. Déçu, forcément, mais malheureusement, on n'a pas eu cette efficacité qui nous aurait permis de marquer et gagner" - Didier Deschamps, sélectionneur de la France