• L'Anglais Eric Dier est arrivé au Portugal à l'âge de sept ans
  • Il a fréquenté le centre de formation du Sporting CP
  • L'Angleterre a besoin d'une victoire contre la Slovénie pour valider son billet pour Russie 2018

L'Anglais Eric Dier a fait ses classes au centre de formation du Sporting Portugal, qui a produit des joueur comme Luis Figo ou Cristiano Ronaldo. Aujourd'hui, son éducation portugaise se retrouve dans son jeu, et lui permet de briller tant à Tottenham qu'en sélection d'Angleterre.

"À l'époque, je ne connaissais pratiquement pas un mot de portugais. J'étais un petit garçon anglais plongé dans un environnement complètement nouveau", se souvient au micro de FIFA.com celui qui a posé ses valises au Portugal à l'âge de sept ans. "Ça n'était pas évident. Quelquefois, mes parents ont dû me forcer pour aller à l'entraînement car je n'étais pas toujours motivé. Mais assez rapidement, j'ai trouvé mes marques."

Grâce à ses coéquipiers, Dier n'a pas tardé à se familiariser avec la langue. Ses progrès ont alors vite suivi. Mais alors qu'il sortait de l'adolescence, son père a remarqué qu'Eric se sentait comme chez lui au Portugal. Peut-être même un peu trop... Un prêt de six mois en Angleterre a fait office de piqûre de rappel. Au sein de l'équipe de jeunes d'Everton, Dier est redevenu un "étranger". "Cette expérience a été cruciale", juge l'intéressé avec le recul. "J'étais jeune et je ne connaissais que le Portugal. J'avais besoin de sortir de ma zone de confort. Je remercie mon père de m'avoir poussé à le faire. J'étais encore un enfant en partant, mais c'est un homme qui est revenu."

Six mois plus tard, Dier, 18 ans, se sentait suffisamment aguerri pour taper à la porte de l'équipe première du Sporting. Sa progression n'est pas passée inaperçue dans son pays d'origine, qui l'a rapidement invité à rejoindre ses sélections de jeunes. L'Angleterre échoue en phase de groupes de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Turquie 2013, mais Dier estime que "toutes les expériences sont bonnes à prendre."

Les buts de Dier avec l'Angleterre
- 26/03/16 : Une frappe victorieuse contre l'Allemagne dans le temps additionnel, dès sa troisième sélection
- 11/06/16 : Un coup franc contre la Russie pour l'entrée en lice de l'Angleterre dans l'UEFA EURO 2016
- 04/09/17 L'égalisation contre la Slovaquie à Wembley dans les qualifications pour la Coupe du Monde

Il rejoint Tottenham en 2014 et fait bientôt la connaissance de son actuel sélectionneur. Le temps de retrouver ses marques dans son pays de naissance, la nouvelle recrue des Spurs demande à Gareth Southgate, à l'époque en charge de la sélection U-21, de ne pas le convoquer.

"Il a compris qu'il me fallait un peu de temps", explique Dier. "Sa compréhension du jeu et des footballeurs en tant qu'individus comptent parmi ses plus grands atouts. Il a ses idées sur la façon dont les choses doivent se faire et ses joueurs y adhèrent complètement."

Pour Southgate et les Three Lions, un succès contre la Slovénie à Wembley fserait synonyme de première place du Groupe F et donc de qualification pour la Russie. "Individuellement et collectivement, il faut aborder chaque match avec la certitude que nous allons le gagner. Je ne mettrai jamais les pieds sur un terrain si je ne suis pas prêt à tout faire pour l'emporter. À ce titre, ce match n'est pas différent des autres", conclut Dier.