• Huit stades de la Coupe du Monde de la FIFA™ poursuivent leur préparation
  • Le Stade Loujniki rouvrira le 11 novembre, à l'occasion du match Russie-Argentine
  • Découvrez à quoi ressemblent les stades de la Coupe du Monde de la FIFA™ aujourd'hui

Chaque mois, FIFA.com braque ses projecteurs sur l'avancée des travaux de construction et de rénovation dans les stades de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Voici le rapport du mois d'octobre.

Les quatre enceintes concernées par la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 - le Stade du Spartak, la Kazan Arena, le Stade de Saint-Pétersbourg et le Stade Ficht - sont prêts à recevoir les spectateurs de Russie 2018. Trois d'entre eux accueillent déjà les matches de pensionnaires de la Premier League russe basés à Moscou, Kazan et Saint-Pétersbourg.

Le joyau de la prochaine Coupe du Monde rouvrira bientôt ses portes : le 11 novembre, la Russie affrontera l'Argentine au Stade Loujniki. Pour les deux sélections, cette affiche sera aussi l'une des dernières occasions de se tester avant le Tirage au sort officiel de la Coupe du Monde, le 1er décembre.

En octobre, la pelouse du Stade de Mordovie a commencé à pousser. Toujours à Saransk, les travaux ont débuté sur la membrane qui recouvre le toit. Les installations du stade sont actuellement équipées, tandis que la zone autour du stade est en cours de rénovation. Enfin, les ouvriers mettent en place les ascenseurs.

Les installations du Stade de Kaliningrad seront bientôt terminées. La pose des sièges est en bonne voie, tout comme la construction des structures temporaires. Les spécialistes du gazon s'activent quant à eux pour entretenir la surface de jeu.  

Ailleurs, le terrain du Stade de Nijni-Novgorod est désormais opérationnel. Pour arriver à ce résultat, 48 000 kilomètres de brins d'herbe ont été cousus sur l'aire de jeu. À titre de comparaison, cette distance représente environ 8 000 kilomètres de plus que la circonférence de la Terre à l'équateur. Les travailleurs sur le chantier mettent par ailleurs les dernières touches au toit du stade et achèvent d'équiper les installations.

Les travaux se poursuivent sur les fondations du terrain de football de la Samara Arena : la couche de sable et de gravier a été posée, tandis que le système de drainage est déjà à moitié installé. L'enceinte temporaire du site a été remplacée par des structures permanentes. Autour du stade, la rénovation du quartier avance. Les routes sont goudronnées, les allées piétonnes sont en cours de construction et des espaces verts sont aménagés.

Les quartiers à proximité de la Iekaterinbourg Arena ont fait peau neuve. Le contractant en charge de la rénovation du site a fait savoir que les travaux étaient terminés. Les ouvriers ont planté plus de 150 arbres et près de 2 000 arbustes. Ils ont également posé 180m² de rocaille et 340m² de parterres de fleurs durables. Les entrées temporaires et permanentes du stades ont également été achevées. L'installation du système d’éclairage se poursuit. Il devrait être opérationnel en novembre.  

Environ 30 pour cent des sièges de la Rostov Arena sont déjà en place. Les travaux continuent sur la façade multimédia, les faux plafonds, le carrelage en céramique, les ascenseurs, les escalators, les routes, les voies piétonnes, les chemins et les espaces ouverts. Le gouverneur adjoint de la région de Rostov, Sergei Sidash, a confirmé que les stade était terminé à 90 pour cent.

Du côté de la Volgograd Arena, on se prépare à insérer les fibres artificielles dans le terrain. Cette opération est menée parallèlement à la coupe, l'arrosage et la fertilisation de la pelouse existante. La construction du stade progresse sur tous les fronts : décoration des installations, élévation et pose du toit, rénovation des quartiers voisins, pose des toilettes et des équipements sanitaires, travaux de plomberie et de traitement des eaux usées, mise en place des systèmes de communication, de chauffage et de ventilation.