• La France est qualifiée pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™
  • Les Bleus finissent en tête du Groupe A et évitent les barrages pour la première fois depuis 2006
  • Buteur et passeur, Antoine Griezmann a été décisif

Capable du meilleur comme du pire tout au long des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA Russie 2018, la France s’est à nouveau branchée sur courant alternatif à l’occasion de son dernier match face au Bélarus. Elle a toutefois assuré l’essentiel, sa qualification, grâce à une victoire 2:1.

Les Bleus ont compris dès le premier quart d’heure que rien ne serait facile face à une valeureuse équipe biélorusse qui était la première à se mettre en évidence, Mikita Korzun ratant de peu le cadre à la 10ème minute. La France tardait à entrer dans son match, et il fallait une une jolie tête de Raphaël Varane, et une splendide parade du gardien adverse, pour assister à la première véritable occasion bleue (18’).

Griezmann buteur-passeur
La deuxième opportunité (20’) - une tête d’Olivier Giroud sur la barre transversale - faisait monter l’ambiance d’un cran au Stade de France. Celui-ci chavirait de bonheur sept minutes plus tard, lorsqu’Antoine Griezmann concrétisait une offrande de Blaise Matuidi. Les Bleus étaient lancés, et le but du break de Giroud sur une passe de Grizou était sensé confirmer cela (33'). Sauf qu’Anton Saroka réduisait le score juste avant la mi-temps, de quoi calmer radicalement les ardeurs des Tricolores.

La deuxième mi-temps s’avérait compliquée pour des Bleus sans imagination devant. Ils s’en remettaient alors à l’efficacité de leur arrière-garde pour préserver le score. Celle-ci était mise à contribution aux 65ème et 92ème minutes par ce même Saroka, mais elle tenait bon. La France s'est bel et bien mis en mode "montagnes russes".