• L'Egypte est la deuxième équipe africaine qualifiée pour Russie 2018
  • Elle a battu le Congo sur le fil (2:1) ce dimanche 8 octobre à Borg El Arab
  • Les Pharaons participeront en Russie à leur troisième Coupe du Monde

Après avoir atteint la finale de la CAN 2017, l'Egypte confirme son retour au premier plan en étant la deuxième équipe africaine, après le Nigeria, à se frayer un chemin jusqu'en Russie. Pour ce faire, les Egyptiens ont obtenu la victoire dont ils avaient besoin contre le Congo et ne peuvent plus être rattrapés en tête du Groupe E, avec un dernier match à jouer contre le Ghana. 

La liesse qui s'est emparée du Borg El Arab Stadium et du pays tout entier au coup de sifflet final était à la hauteur de l'attente du peuple égyptien, privé de Coupe du Monde depuis 1990, mais aussi du scénario éprouvant du match. Dans une atmosphère électrique, les Pharaons ont dû patienter jusqu'à l'heure de jeu pour ouvrir le score par Mohamed Salah, suite à une balle en profondeur de Mohamed El Neny mal négociée par la défense congolaise (63'). 

Mais à deux minutes de la fin, le défenseur des Diables Rouges Arnold Bouka gâchait la fête en coupant d'une volée un centre au deuxième poteau (88'). Peut-être pour mieux permettre à Salah d'endosser le costume de héros national en convertissant un penalty obtenu dans les arrêts de jeu (90'+5). Une final époustouflant qui a décuplé la joie d'un peuple qui retrouvera la Coupe du Monde après 28 ans d'attente.