• Messi et Suarez dépassent Hernan Crespo
  • Une neuvième Coupe du Monde de suite pour les Guerriers Taeguk
  • L'Allemagne se qualifie avec une différence de buts spectaculaire

335 335 000 comme le nombre de personnes qui habitent en Islande, le plus petit pays, de loin, à se qualifier pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Les Scandinaves détrônent Trinité-et-Tobago qui comptait 1,3 million d'habitants en 2006.

98 comme la place de l'Arabie saoudite au Classement mondial FIFA/Coca-Cola avant de lancer sa belle campagne de qualification. Le Chili pointait à la quatrième place il y a quatre mois seulement, mais ne sera pas de la fête en Russie.

90 c'est le pourcentage de victoires de la Suisse dans le Groupe B. Pourtant, les Helvètes n'ont fini que deuxièmes. Aucune équipe européenne n'avait enregistré un taux de victoire aussi élevé sans se qualifier directement pour la Coupe du Monde. Le succès 2:0 du Portugal en dernière journée a mis fin à la série suisse de 27 matches sans défaite en préliminaires de la compétition mondiale.

41 points, c'est le total acquis par le Brésil, le deuxième plus élevé en qualifications d'Amérique du Sud. Juan Sebastian Veron, Ariel Ortega, Hernan Crespo et Gabriel Batistuta avaient aidé l'Argentine à atteindre Corée/Japon 2002 avec 43 points. Après l'arrivée de Tite à la tête d'une équipe en difficulté, la Seleção est devenue la première équipe d'Amérique du Sud à décrocher neuf victoires d'affilée en qualifications pour la Coupe du Monde.

39 comme la différence de buts que l'Allemagne a obtenue (43 buts marqués, quatre encaissés) pour battre un record historique dans les qualifications de l'UEFA. Les hommes de Joachim Löw ont remporté leurs dix rencontres et sont la seule équipe, toutes confédérations confondues, à atteindre la Russie en ayant réalisé un sans-faute.

32 c'est le nombre d'années qui se sont écoulées depuis que les Pays-Bas n'avaient pas réussi à se qualifier pour deux tournois de rang. Après leur absence de l'UEFA EURO 2016, ils terminent troisièmes de leur groupe de qualification pour Russie 2018.

28 ans que l'Égypte attendait de se qualifier à nouveau pour la Coupe du Monde. Depuis leur dernière participation à la compétition mondiale en 1990, les Pharaons ont pourtant remporté la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF à quatre reprises.

21 buts permettent à Lionel Messi et à Luis Suarez de finir meilleurs buteurs ex æquo de l'histoire des qualifications sud-américaines. Au début des préliminaires 2018, Messi et Suarez comptaient respectivement 14 et 16 buts et pointaient derrière Ivan Zamorano (17), Marcelo Salas (18) et Hernan Crespo (19), le désormais ex-recordman.

17 buts, c'est le total marqué par les États-Unis dans le tournoi Hexagonal. S'ils finissent les qualifications avec la meilleure attaque, ils terminent cinquièmes et ne disputeront pas de huitième Coupe du Monde de rang.

16 buts en seulement dix matches : le Polonais Robert Lewandowski finit co-meilleur buteur des qualifications pour Russie 2018 toutes confédérations confondues. Il partage la première place avec le Saoudien Mohammed Al Sahlawi, et l’Émirati Ahmed Khalil.  Le Portugais Cristiano Ronaldo, un but derrière, a été le plus proche concurrent de Lewandowski dans la zone Europe.

12 matches de qualification pour la Coupe du Monde de suite sans encaisser de but, c'est l'exploit réalisé par l'Iran pour la première fois de l'histoire, toutes confédérations confondues. La série iranienne a pris fin après 18 heures et 41 minutes, une fois le billet pour la Russie validé, lors du dernier match contre la Syrie.

9 comme le nombre de Coupes du Monde d'affilée disputées par la République de Corée, alors que les Guerriers Taeguk n'en comptaient qu'une, en 1954, avant le début de cette série. Seuls le Brésil (21), l'Allemagne (17), l'Argentine (12) et l'Espagne (11) ont été plus réguliers. Si elle passe les barrages européens, l'Italie répondra présent pour la 15ème fois de suite.