• La Syrie et l'Australie ont fait match nul lors du match aller du barrage de l'AFC
  • Les Australiens ont eu le monopole du ballon et des occasions avant d'ouvrir la marque à la 40ème
  • Les Syriens ont finalement égalisé sur penalty à la 84ème après une série d'assauts 

La première partie de la grande explication entre l'Australie et la Syrie s'est déroulée ce jeudi 5 octobre en Malaisie lors du barrage aller de l'AFC pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. En habitués de l'épreuve mondiale, les Socceroos ont tenté de faire parler leur expérience en contrôlant les échanges mais les Syriens ont à nouveau affiché leurs ressources.

L'Australie annonçait la couleur d'entrée grâce à Aaron Mooy. Les Aigles de Qassioun ont vite laissé l'initiative à leurs visiteurs en tablant sur leurs armes favorites : abnégation et contre-attaques. Robbie Kruse trouvait finalement la clé du verrou après un numéro de Mathew Leckie, très en jambes (40', 0:1).

Les Océaniens maintenaient le rythme et la pression sur les cages syriennes en début de second acte avec des nouveaux assauts signés Leckie, Kruse et Tomi Juric. L'attaquant du FC Lucerne faisait notamment trembler la transversale mais pas la Syrie, prête à exploiter la moindre occasion de revenir à la marque.

Fidèles à leur réputation, les Syriens ont fait le siège des cages adverses en fin de rencontre. Omar Al Soma passait tout près de l'exploit à un peu plus de 10 minutes de la fin mais les gants de Maty Ryan étaient aussi solides que son poteau. A six minutes du terme, Al Soma ne manquait pas des 11 mètres une nouvelle occasion d'entretenir l'espoir (84', 1:1).

La Syrie a rendez-vous à Sydney ce mardi 10 octobre avec une nouvelle opportunité de surprendre son monde. Le vainqueur de cette double confrontation rencontrera le quatrième de la zone CONCACAF avec un ticket pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 au bout de l'effort.