Lundi 9 octobre, neuf matches auront lieu pour le compte des Groupes D, G et I.  Quelles équipes pourraient valider leur billet pour Russie 2018 à l'issue de ces nouvelles confrontations ? FIFA.com vous répond.

Qui, dans ces trois groupes, est déjà qualifié ?
Pour l'heure, seule l'Espagne est assurée d'être du voyage en Russie.

Qui est déjà éliminé ?
L'Autriche, la Géorgie, la Moldavie, l'Albanie, Israël, l'ARY Macédoine, le Liechtenstein, la Turquie, la Finlande et le Kosovo.

Le règlement
Les vainqueurs de chacun des neuf groupes sont directement qualifiés pour la phase finale. Les huit meilleurs deuxièmes accèdent à un barrage disputé au meilleur des deux manches. Les quatre derniers représentants européens seront connus à l'issue de ces ultimes duels.
* Les meilleurs deuxièmes seront officiellement désignés une fois que l'ensemble des matches auront été joués dans tous les groupes.

  • Groupe D
    Actuellement en tête, la Serbie (18 points) sera directement qualifiée si elle bat la Géorgie OU si elle partage les points ET que le Pays de Galles (17) et la République d’Irlande (16) ne parviennent pas à se départager. Les Serbes pourraient encore se qualifier en cas de défaite, à condition de ne pas perdre par plus d'un but d'écart et toujours en cas de nul entre Gallois et Irlandais.

    Le Pays de Galles et la République d’Irlande ne sont plus maîtres de leur destin. Ils doivent tous deux espérer un faux pas de la Serbie pour reprendre la main. Un nul suffit aux coéquipiers de Gareth Bale pour conserver la deuxième place dans toutes les éventualités. Les Irlandais, eux, sont condamnés à l'emporter pour continuer à rêver.
  • Groupe G
    L'Espagne (25 points) a son billet en poche depuis la dernière journée. L'Italie (20 points), quadruple championne du monde, est quant à elle assurée de prendre la deuxième place.
  • Groupe I
    L'Islande (19 points), qui fait désormais la course en tête, fêtera quoi qu'il arrive sa qualification pour la Russie si elle bat le Kosovo. Un nul ou une défaite peut éventuellement lui suffire, à condition que la Croatie et l'Ukraine (17 points chacun) se séparent sur un résultat nul.

    Croates et Ukrainiens n'ont donc d'autre choix que d'attendre une contre-performance islandaise. En raison de sa faible différence de buts, l'Ukraine doit en outre absolument s'imposer pour reprendre la deuxième place à son adversaire du jour.

Quels critères s'appliquent ?

Selon le Règlement de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, dans le format de championnat, le classement de chaque groupe est déterminé par les critères suivants :

a) le plus grand nombre de points obtenus après tous les matches de groupes ;
b) la différence de buts après tous les matches de groupes ;
c) le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes ;

Si, sur la base des trois critères susmentionnés, deux équipes ou plus sont exæquo, leur classement sera déterminé comme suit :

d) le plus grand nombre de points obtenus après les matches de groupes entre les équipes concernées ;
e) la différence de buts particulière des matches de groupes entre les équipes concernées ;
f) le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes entre les équipes concernées ;
g) le nombre de buts marqués à l’extérieur compte double entre les équipes concernées (si seules deux équipes sont ex æquo).
h) le système de points de fair-play calculé à partir du nombre de cartons jaunes et rouges lors de tous les matches de groupes fonctionne selon la logique ci-dessous :

  - premier carton jaune : moins 1 point
  - deuxième carton jaune/carton rouge indirect : moins 3 points
  - carton rouge direct : moins 4 points
  - carton jaune et carton rouge direct : moins 5 points

i) tirage au sort par la commission d’organisation de la FIFA.