Ce mardi 10 octobre aura lieu l'ultime journée des qualifications sud-américaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Nous vous expliquons les trois options de qualification directe qui existent ainsi que le barrage international.

Qui est déjà qualifié ?
Brésil.

Qui est déjà mathématiquement éliminé ?
Équateur, Bolivie et Venezuela.

Comment ça fonctionne ?
Les équipes qui termineront de la deuxième à la quatrième place seront directement qualifiées pour la Coupe du Monde. Celle qui terminera cinquième disputera un barrage contre la Nouvelle-Zélande.

  • L'Uruguay est assuré de jouer au moins le barrage. Une victoire ou un nul contre la Bolivie lui suffiront pour garantir sa qualification directe. En cas de défaite, seules six combinaisons dans les autres résultats (sur 81 possibles) placeraient la Celeste à égalité avec d'autres adversaires avec lesquels elle devrait être départagée pour savoir si elle irait en Russie ou disputerait le barrage.
  • Le Chili ira en Russie s'il s'impose au Brésil. En cas de nul ou de défaite, l'un des trois scénarios possibles se présentera à lui : qualification directe, barrage face à la Nouvelle-Zélande ou élimination.
  • La Colombie se qualifiera en cas de victoire à Lima contre le Pérou. Si elle perd ou concède le nul, elle conserverait une chance de qualification, en fonction des autres combinaisons.
  • Le Pérou se qualifiera s'il bat la Colombie chez lui, sauf si l'Argentine et le Chili gagnent tous les deux. Si les trois s'imposent, Péruviens et Argentins devront faire les comptes pour savoir qui ira en Russie et qui affrontera la Nouvelle-Zélande. Si le Pérou fait match nul, il aura peu de chances de se qualifier directement. En cas de défaite, il pourra seulement aspirer au barrage.
  • L'Argentine peut se qualifier directement si elle bat l'Équateur à Quito. Mais si la Colombie et le Chili s'imposent tous les deux, l'Argentine ne pourra pas prétendre à mieux qu'au barrage. En cas de nul, elle n'aura plus que 22% de chances d'aller directement au Mondial. En cas de défaite, elle pourrait éventuellement disputer le barrage à condition, entre autres, que le Pérou s'incline et que le Paraguay ne gagne pas.
  • Le Paraguay sera mondialiste s'il bat chez lui le Venezuela, si le Chili s'incline et que l'Argentine ne gagne pas. En cas de match nul, les Guaranis n'auraient plus que 11% de chances de disputer les barrages.

Quels critères s'appliquent ?
Selon l'article 20 du Règlement de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, en cas d'égalité entre deux équipes ou plus, le classement sera déterminé par les critères suivants :

                  a) différence de buts après tous les matches de groupes ;
                  b) plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes.

Si, sur la base des deux critères susmentionnés, deux équipes ou plus sont ex æquo, leur classement sera déterminé comme suit :

                  c) plus grand nombre de points obtenus après les matches de groupes entre les équipes concernées ;
                 d) différence de buts particulière des matches de groupes entre les équipes concernées ;
                 e) plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes entre les équipes concernées ;
                 f) en cas d'égalité entre deux sélections, le nombre de buts marqués à l'extérieur compte double ;
                 g) le système de points de fair-play calculé à partir du nombre de cartons jaunes et rouges lors de tous les matches de groupes fonctionne selon la logique ci-dessous :

·       premier carton jaune : moins 1 point
·       deuxième carton jaune/carton rouge indirect : moins 3 points
·       carton rouge direct : moins 4 points
·       carton jaune et carton rouge direct : moins 5 points

                  i) tirage au sort par la Commission d'organisation de la FIFA.