• L'Islande et la Serbie ont assuré leur qualification pour Russie 2018
  • C'est une grande première pour les Islandais
  • Belle soirée pour la Croatie et la République d'Irlande 

LE FILM DE LA JOURNÉE - Deux nouvelles équipes se sont qualifiées en Europe pour la prochaine Coupe du Monde de la FIFA, ce lundi 9 octobre. Sans surprise, L'Islande et la Serbie ont sécurisé leur place de leaders des Groupes I et D respectivement, tandis qu'au Pays de Galles et en Ukraine, on bataillait en vain pour le gain d'une deuxième place. 

L’affiche
Ukraine 0:2 Croatie
Pendant que l'Islande assurait sa qualification directe, l'Ukraine et la Croatie ont offert un spectacle plaisant et débridé pour la conquête de la deuxième place du Groupe I, produisant du jeu malgré l'enjeu. Andrej Kramaric a fait la différence en seconde période en s'offrant un doublé, d'une superbe tête puis d'un but opportuniste, assurant ainsi la victoire et la deuxième place aux Croates. 

À retenir
Groupe D
Pays de Galles 1:0 République d’Irlande, Serbie 1:0 Georgie, Moldavie 0:1 Autriche
Trois jours après avoir laissé filer la qualification face à l'Autriche, la Serbie a prolongé l'insoutenable suspense chez elle contre la Georgie pendant 75 longues minutes jusqu'à ce qu'Aleksandar Prijovic ne fasse basculer Belgrade dans la folie avec son tout premier but en sélection. Dans le même temps, la République d'Irlande est allée jouer un mauvais tour au Pays de Galles en s'imposant 0:1 sur un but de James McClean pour lui ravir la deuxième place. Déjà éliminée, l'Autriche a récolté trois points en Moldavie.

Groupe G
Albanie 0:1 Italie, ARY Macédoine 4:0 Liechtenstein, Israël 0:1 Espagne
L'Italie, déjà assurée d'être deuxième, a passé une soirée plus compliquée que prévu face à l'Albanie qui a sollicité Gianluigi Buffon à plusieurs reprises. Antonio Candreva a tout de même fait respecter la hiérarchie à l'approche du dernier quart d'heure. L'Espagne, déjà qualifiée, a elle aussi assuré le service minimum en Israël avec un but signé Asier Illarramendi, tandis que l'ARY Macédoine fêtait sa fin de campagne avec un festival contre le Liechtenstein.

Groupe I
Islande 2:0 Kosovo, Finlande 2:2 Turquie, Ukraine 0:2 Croatie
L'Islande en tête au moment de recevoir le Kosovo, lanterne rouge du groupe avec un point récolté en neuf matches… Facile, la qualification ? Il n'en fut rien face à des Kosovars bien organisés et une certaine nervosité à l'idée d'écrire l'histoire côté islandais jusqu'à ce que Gylfi Sigurdsson ne libère Reykjavík avant la pause d'un joli numéro dans la surface. Johann Gudmundsson a ensuite plongé tout le pays dans la liesse en doublant la mise après l'heure de jeu. 

Le joueur
Sigurdsson a joué à fond son rôle de leader et de héros national en déverrouillant la situation contre le Kosovo avec un exploit personnel avant d'offrir le deuxième but sur un plateau à Gudmundsson. Le joueur d'Everton, couronné six fois Joueur Islandais de l'année, s'est offert son quatrième but et sa quatrième passe décisive dans cette campagne.