• L’Australie et le Honduras s’affrontent en barrage intercontinental retour
  • Les deux équipes se sont séparés sur un nul 0:0 à l’aller au Honduras
  • Catrachos et Socceroos enregistrent les retours de joueurs-clés

Le marathon des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ est sur le point de prendre fin pour l’Australie et le Honduras. Mais un seul le terminera avec le sourire et un billet pour l’épreuve mondiale en poche, à l’issue du barrage intercontinental retour AFC/CONCACAF.

A l’aller le 10 novembre dernier, les Socceroos ont décroché un précieux nul sur le terrain toujours hostile de San Pedro Sula, mais les Catrachos, même s’ils n’ont pas profité du soutien de leurs supporters, ont conservé toutes leurs chances en empêchant leurs adversaires d’inscrire le précieux but à l’extérieur.

Le match
Australie - Honduras
ANZ Stadium de Sydney, 15 novembre 2017, 20h00 (heure locale)


Les deux équipes espèrent réaliser un exploit inédit dans leur histoire, à savoir de décrocher une troisième qualification consécutive pour la Coupe du Monde pour les Centraméricains, et une quatrième pour les Océaniens. L’Australie avait entamé cette série en décrochant - déjà en barrage intercontinental - son billet pour Allemagne 2006 dans ce même stade, aux tirs au but contre l’Uruguay.

Pour leur part, les Honduriens devront s’adapter au décalage horaire et récupérer du long trajet, auxquels leurs adversaires sont plus habitués, pour décrocher leur troisième qualification de rang, alors qu’avant Afrique du Sud 2010, ils n’avaient plus fréquenté la scène mondiale depuis 1982.

A savoir

- Quasiment au complet : Diminués et inoffensifs à l’aller, les Australiens espèrent trouver le chemin des filets notamment grâce aux retours de suspension de Mark Milligan et Matthew Leckie. Autre bonne nouvelle pour les Socceroos, Tim Cahill est enfin débarrassé d’une blessure à la cheville, tandis que Robbie Kruse est également disponible pour intégrer le onze de depart d’Ange Postecoglou.

- Retours attendus : Chez les Catrachos également, on attend impatiemment le retour de deux joueurs-clés. Le vétéran Maynor Figueroa, qui a évolué six saisons en Premier League anglaise, ainsi que le prometteur ailier Alberth Elis, 21 ans, sont de retour de suspension. La vitesse du second pourrait être un atout décisif pour inscrire un but en terre australienne, et ainsi obliger les locaux à marquer au moins deux fois.

La stat

1 -  Depuis 1981, l’Australie a perdu une seule rencontre sur son sol en qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA. Cet unique revers en 60 rencontres date de 2008, lorsque la RP Chine s’était imposée 1:0 face à une formation qui alignait pour l’occasion de nombreux joueurs U-23.