Suivez nous sur
2018 Coupe du Monde de la FIFA™

Farfan redevient le héros péruvien

(FIFA.com)
Jefferson Farfan of Peru celebrates his team's victory and qualification to the World Cup
© Getty Images
  • Jefferson Farfan a marqué le but du 1:0 lors de la qualification du Pérou pour Russie 2018
  • Il avait fait son retour en sélection en août, après 17 mois sans être convoqué
  • "Le meilleur est à venir", annonce-t-il après la victoire sur la Nouvelle-Zélande

"Je me suis tellement préparé pour ce match que mon rêve est intact." À 33 ans, Jefferson Farfan savait que le barrage face à la Nouvelle-Zélande serait le dernier train qui passerait dans sa carrière. Cela faisait presque un an et demi qu'il n'avait plus joué avec le Pérou. Face aux Kiwis, il était le seul des 4 Fantásticos - Farfan, Claudio Pizarro, Paolo guerrero, Juan Manuel Vargas - présent pour le match le plus important de sa génération, qui pouvait propulser le Pérou en Coupe du Monde la FIFA™ pour la première fois depuis 36 ans.

En piquant banderille sur banderille dans la défense néo-zélandaise, il lui a fallu moins d'une demi-heure pour inscrire le but du 1:0 et déclencher la folie dans les gradins du stade Nacional de Lima. Restaient cependant 62 minutes avant la fin du temps réglementaire.

"Nous devions gagner coûte que coûte. L'équipe a bien géré le stress. Il y avait énormément de tension, car c'était une finale, mais nous avons été très appliqués et les choses se sont bien passées", expliquait un Farfan douché et un peu plus calme qu'après le coup de sifflet final, où on a pu voir des larmes couler sur son visage, non seulement raison de la qualification, mais également aussi pour son ami Paolo Guerrero, à qui il a dédié son but en montrant son maillot floqué du numéro 9.

Guerrero a manqué le barrage intercontinental car il a été provisoirement suspendu après avoir été testé positif à un contrôle antidopage, suite au match nul avec l'Argentine lors de l'avant-dernière journée des qualifications sud-américaines.

Les mois sombres, puis la revanche
Guerrero, Pizarro et Vargas ont été surnommés les 4 Fantásticos au Pérou durant les qualifications pour Brésil 2014. Paolo a été indiscutable lors du parcours jusqu'en Russie, ce qui a rendu son absence encore plus douloureuse. En revanche, malgré leur expérience et leur nombre de sélections, Farfan, Pizarro et Vargas avaient été écartés de l'équipe par Ricardo Gareca en mars 2016, après le match nul concédé à domicile devant le Venezuela.

Pour La *Foquita *Farfan, cela marquait le début d'une spirale négative, avec son départ de Schalke 04 à destination du championnat des Émirats Arabes Unis, avant de se retrouver sans club en octobre. Puis, début 2017, il signe au Lokomotiv Moscou et recommence à jouer. "Ce qui lui manquait pour revenir en sélection, c'était de jouer de façon régulière. Pas seulement qu'il réapparaisse, mais qu'il puisse s'établir et bénéficier d'un temps de réadaptation", expliquait Gareca en juillet dernier.

Le retour de Farfan au premier plan est forcément une bonne nouvelle pour la Blanquirroja, qui retrouve le meilleur buteur de l'histoire du football péruvien dans les qualifications sud-américaines, avec 15 réalisations. En août dernier, il a été convoqué pour affronter la Bolivie et l'Équateur. "Farfan savait qu'il devait respecter les nouvelles règles de la sélection pour pouvoir revenir", avait expliqué Juan Carlos Oblitas, directeur de la Fédération péruvienne de football, confirmant implicitement qu'il y avait aussi des raisons extra-sportives à l'absence de l'attaquant.

En quatre matches, Farfan a joué 160 minutes, mais le problème de Guerrero l'a placé sur un piédestal. À Wellington, l'une de ses tentatives avait été repoussée sur la ligne mais à Lima, il a fait trembler et a pu célébrer sa revanche personnelle. "C'est pour tout le peuple péruvien, qui a beaucoup souffert pendant de nombreuses années. Le meilleur est à venir. C'est une sélection très humble, qui a les pieds sur terre", conclut le héros péruvien.

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Pérou - Nouvelle-Zélande en images

16 nov. 2017

Coupe du Monde de la FIFA™

La composition des pots confirmée

16 nov. 2017

Coupe du Monde de la FIFA™

Les qualifs en chiffres

16 nov. 2017