• Barrage aller OFC/CONMEBOL entre Nouvelle-Zélande et Pérou le 11 novembre
  • Les Kiwis ont remporté les qualifications océaniennes, les Incas sont 5èmes de la Zone Amérique du Sud
  • Retour de Winston Reid côté néo-zélandais, et de Jefferson Farfan côté péruvien

La Nouvelle-Zélande et le Pérou ont rendez-vous pour le match aller du barrage intercontinental qualificatif pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Les Kiwis ont disputé les éditions 1982 et 2010, tandis que les Incas attendent depuis 36 ans de participer à leur cinquième épreuve mondiale après les éditions 1930, 1970, 1978 et 1982.

Le match
Nouvelle-Zélande - Pérou
Westpac Stadium Wellington, 11 novembre 2017, 16h15 (heure locale)

Les Néo-Zélandais ont largement dominé les qualifications de la zone OFC, au cours desquelles ils ont disputé cinq matches au deuxième tour, puis quatre lors du troisième. Vainqueurs des Îles Salomon en match aller-retour lors de la finale des qualifications continentale, ils ont gagné le droit d’affronter le cinquième de la Zone CONMEBOL pour se disputer un billet pour Russie 2018.

C’est le Pérou qui a finalement hérité de cette position après une fin de campagne qualificative impressionnante conclue sur huit matches sans défaite depuis leur revers en novembre 2016 à domicile contre le Brésil (0:2).

A savoir
- En novembre 2009, la Nouvelle-Zélande avait battu Bahreïn 1:0 en score cumulé lors du barrage intercontinental OFC/AFC pour décrocher son billet pour Afrique du Sud 2010. De son côté, le Pérou n’a jamais disputé de barrage intercontinental mais a l’expérience d’un barrage sud-américain pour l’édition 1986 au Mexique. A l’époque, les Incas avaient mordu la poussière face aux voisins et rivaux chiliens.

- Le défenseur central et capitaine néo-zélandais Winston Reid, pensionnaire de West Ham, effectue son retour dans le groupe après avoir manqué la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 sur blessure. Autre joueur à suivre, l’attaquant Chris Wood a fait sensation en signant pour Burnley, révélation du début de saison en Premier League anglaise.

- Ricardo Gareca, sélectionneur du Pérou, devra se passer de son attaquant vedette Paolo Guerrero, suspendu pour un contrôle anti-dopage positif après le match contre l’Argentine en octobre dernier. Il sera remplacé par un autre joueur d’expérience, Jefferson Farfan, qui compte 75 sélections depuis 2003 et évolue désormais au Lokomotiv Moscou.