• L'Italie est tombée en Suéde lors du match aller des barrages pour Russie 2018
  • Les Azzurri devront renverser la situation pour décrocher leur ticket pour la Coupe du Monde
  • Le match retour aura lieu ce lundi 12 novembre à Milan

L'Italie ? Même pas peur. Les Suédois ont abordé leur match aller des barrages pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 avec l'intention de faire la différence avant le retour. Mission accomplie.

Les visiteurs ont pensé que l'orage scandinave allait passer mais les Suédois ont maintenu un pressing constant sur les cages de Gianluigi Buffon. Matteo Darmian et Ciro Immobile répondaient par des contres bien sentis mais le contrôle des échanges restait suédois. Le duo Emil Forsberg-Marcus Berg a notamment représenté une menace constante en attaque dans le premier acte, sous les yeux de Zlatan Ibrahimovic présent dans les tribunes de Stockholm.

Les Italiens revenaient des vestiaires avec la volonté de ne plus subir, sans parvenir à créer le danger pour autant. Entré au jeu quelques minutes plus tôt, Jakob Johansson faisait bondir de joie ses supporters grâce à une frappe déviée par Daniel de Rossi (61', 1:0). Secoués, les Azzurri repartaient à l'assaut dans la foulée et croyaient tenir leur l'égalisation dix minutes plus tard sur une frappe de Darmian, mais le poteau en décidait autrement. Le mur suédois a vacillé dans le dernier quart d'heure sans rompre, devant une Italie tendue face au rideau défensif de ses hôtes.

Les joueurs de Gian Piero Ventura devront renverser la situation dans trois jours au Giuseppe Meazza de Milan pour assurer un rendez-vous que l'Italie n'a plus manqué depuis 1958.

Le saviez-vous ?
Seules deux équipes, à savoir le Brésil (21) et l'Allemagne (19), comptent plus de participations en Coupe du Monde que l'Italie. Les Azzurri peuvent égaler la performance allemande s'ils se défont de la Suède.