• La Croatie et la Suisse ont pris une option sur un ticket pour Russie 2018
  • La Nati s'est imposée 0:1 en Irlande du Nord lors de son barrage aller
  • La Croatie a imposé sa loi chez elle (4:1) devant la Grèce

La Croatie et la Suisse ont réalisé un pas important vers la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ ce jeudi 9 novembre, après avoir bien négocié le premier de leur double duel en barrages de la Zone Europe. Croates et Suisses pourront valider leur ticket pour la Russie ce dimanche 12 novembre.

Jamais trois sans quatre ? La Suisse veut garder ses nouvelles habitudes de Coupe du Monde en décrochant une quatrième qualification d'affilée pour la phase finale de l'épreuve mondiale. C'est bien parti après un succès aussi petit que précieux en Irlande du Nord (0:1).

Les hommes de Michael O'Neill ont laissé le ballon à leurs visiteurs mais la Nati est rarement parvenue à s'approcher de Michael McGovern en première mi-temps. Même scénario avec les occasions en plus en deuxième, et la récompense venue des pieds de Ricardo Rodriguez des 11 mètres peu avant l'heure de jeu. La Suisse a contrôlé l'Irlande du Nord, elle pourra confirmer sa supériorité dans trois jours.

Début de rêve
 Luka Modric et Nikola Kalinic n'avaient pas envie de faire durer le suspense très longtemps lors de la visite de la Grèce en Croatie. Les stars locales ont annoncé la couleur en animant le tableau d'affichage deux fois après 19 minutes face à des Grecs repliés devant leurs cages.

Après la douche froide croate, les visiteurs sont pourtant repartis de l'avant, à l'image du défenseur Sokratis Pastathopoulos d'une tête rageuse sur corner. Ivan Perisic douchait cependant l’enthousiasme retrouvé de la Grèce trois minutes plus tard, avant de voir Andrej Kramaric tromper Orestis Karnezis pour la quatrième fois. La Grèce n'avait pourtant concédé que six buts en 10 matches lors de la phase de groupes. Les Croates n'avaient plus marqué en première période depuis cinq matches, ils ont inscrit trois buts en 20 minutes au meilleur moment.

Qualifiée en tant qu'hôte, la Russie a, pour le moment, été rejointe par la France, le Portugal, l'Allemagne, la Serbie, la Pologne, l'Angleterre, l'Espagne, la Belgique et l'Islande, parmi 23 des 32 nations déjà qualifiées pour le rendez-vous mondial.

Outre les quatre sésames qu'il reste à délivrer aux barragistes européens, cinq autres billets pour la Russie seront délivrés entre le 10 et le 15 novembre. Parmi ces cinq tickets, trois sont réservés à des représentants du continent africain, deux autres seront offerts aux vainqueurs des barrages intercontinentaux.