• Le stade emblématique de la Coupe du Monde 2018 a ouvert ses portes pour la première fois depuis la fin des travaux de rénovation
  • L'Argentine s'impose 1:0 sur la Russie grâce à un but de Sergio Agüero
  • Telstar 18, le ballon de match officiel de Russie 2018, a fait sa première apparition

L'Argentine et la Russie ont ouvert ensemble un nouveau chapitre de l'histoire du Stade Loujniki, le site emblématique de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Les Sud-Américains ont remporté ce match de prestige 1:0, grâce à un but signé Sergio Agüero. À quelques mois du coup d'envoi de l'épreuve suprême, les deux formations en ont profité pour faire le point sur leur état de forme.

L'Albiceleste a confirmé la tendance observée durant les qualifications : malgré de nombreuses occasions, elle a dû attendre la fin du match pour faire la différence. Contraint de repousser une frappe d'Agüero à la 86ème minute, Igor Akinfeev n'a rien pu faire quand l'attaquant de Manchester City a repris le rebond de la tête.

Ce match était le premier disputé au Stade Loujniki depuis quatre ans et demi. Au cours de cette période, d'importants travaux de rénovation ont été menés. La rencontre s'est disputée à guichets fermés, ce qui a permis aux nombreux spectateurs de découvrir un stade à la fois moderne et confortable.

La rénovation du Stade Loujniki en bref

  • Le stade était fermé depuis le 10 mai 2013.
  • L'inclinaison des tribunes est plus marquée et les spectateurs sont plus près du terrain.
  • La capacité a été portée de 78 000 à 81 000 places.
  • Le toit a été remplacé par un écran gigantesque.
  • Sept matches de la Coupe du Monde auront lieu au Stade Loujniki, dont le match d'ouverture et la finale.

Toutefois, cette arène flambant neuve n'était qu'un des éléments d'une journée placée sous le signe du prochain grand rendez-vous mondial. Aux alentours du stade, la fête battait son plein. Les visiteurs ont ainsi pu rencontrer la Mascotte officielle de Russie 2018 Zabivaka™ ou se faire photographier aux côtés d'une réplique géante d'un billet du tournoi.

Les deux équipes, qui inauguraient pour l'occasion de nouvelles tenues, ont été photographiées tenant une banderole sur laquelle on pouvait lire #Welcome2018, un message évidemment adressé à tous les supporters qui se rendront en Russie cet été. Les fans en tribunes ont pu mettre en ligne sur les réseaux sociaux des photos en utilisant le même hashtag. Les plus chanceux se sont même retrouvés sur l'écran géant du stade.

Sur le terrain, les joueurs ont eu l'occasion de se familiariser avec le ballon officiel de Russie 2018, le fameux Telstar 18, utilisé pour la première fois. Les Argentins s'en sont certainement fait une idée plus précise que leurs adversaires, tant ils ont monopolisé la possession du début à la fin.

Sergio Romero n'a été mis à contribution qu'une seule fois, sur une frappe puissante de Denis Glushakov. À l'inverse, Akinfeev a multiplié les interventions inspirées. Le numéro 1 russe a longtemps repoussé l'échéance face à Angel Di Maria, Agüero et Nicolas Otamendi. Et quand Lionel Messi a finalement réussi à contourner le dernier rempart russe, c'est le défenseur Konstantin Rausch qui s'est interposé sur la ligne.

Pour autant, le pays hôte de la Coupe du Monde n'a pas à rougir de sa performance : malgré la domination argentine, il s'incline sur le plus petit des écarts. Cette rencontre disputée dans un stade entièrement rénové nous rappelle que la Coupe du Monde 2018 se profile à l'horizon. Désormais, les préparatifs entrent dans leur phase décisive.

Le Stade Loujniki en chiffres

  • L'enceinte a été rénovée à trois reprises : entre 1976 et 1979, 1996 et 1997 puis entre 2013 et 2017. 
  • Elle a accueilli de nombreuses épreuves des Jeux Olympiques 1980. 
  • Deux finales européennes ont été disputées ici : Parme y a battu Marseille 3:0 en finale de la Coupe de l'UEFA 1999 et Manchester United s'était imposé aux tirs au but (6:5) après un nul 1:1 face à Chelsea en finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2008.
  • En 61 ans, 360 millions de spectateurs ont franchi ses portes.